Imprimer cette page
jeudi, 14 avril 2022 16:58

Forum économique Togo 2022: La fondation Konrad Adenauer Stiftung renforce le dialogue entre les acteurs politiques, économiques, et la société civile Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Dans le cadre du programme régional pour le Dialogue Politique en Afrique de l'Ouest, la fondation Konrad Adenauer Stiftung (KAS) avec le concours de ses partenaires à savoir, le Centre Autonome d'Etudes et de Renforcement des capacités pour le Développement au Togo (CADERT) et CROP, Center for Research and Opinion Polls, un forum économique sur thème " Le Développement économique du Togo " a été organisé les 12 et 13 avril 2022 à Lomé.

 

Pour Dr Stefanie Brinkel, Représentante Résidente du Programme régional pour le Dialogue Politique en Afrique de l'Ouest, " On essaye d'offrir et mettre en place une plateforme pour les décideurs et les acteurs économiques entre autres, les start-ups, ceci à travers des échanges.

La fondation Konrad Adenauer Stiftung veut renforcer le dialogue entre les acteurs politiques et ceux économiques mais aussi, les acteurs de la Société Civile, en parlant de l'économie togolaise ".

Cette rencontre qui a réuni les députés, les acteurs économiques, les hommes des médias, les experts en économie, etc a permis de disséquer l'économie du Togo.

Ainsi, à travers les présentations et communications des experts en économie, il relève que suivant l'évolution des indicateurs macro-économiques, l'économie du Togo avec un Produit Intérieur Brut (PIB) de 626 $/habitant dont la tendance est croissante entre 1960 et 2020 est une économie classée parmi les pays à faible revenu.

L'agriculture y tient un rôle prédominant, occupe la majorité de la population et produit 42% de la richesse nationale. 

On note aussi une accélération de la croissance jusqu'en 2019 dans un contexte d'inflation modérée et de vulnérabilités bancaires persistants.

" L'économie est un secteur très important pour faire développer un pays. Donc il faut un dialogue pour trouver les réponses aux divers questionnements et interrogations des uns et des autres afin de pouvoir avancer ensemble, et renforcer le développement durable du pays. L'économie d'un pays n'est pas statique mais dynamique avec plein de défis et d'opportunités ", a ajouté Dr Stefanie BRINKEL.

L'analyse de la trajectoire de croissance de l'économie togolaise sur la période 1972-2018 révèle deux (2) principales caractéristiques observables essentiellement sur les sous-périodes 1972-2007 et 2008-2020.

On note une instabilité tendancielle de la croissance représentative d'une économie dépendante de l'exportation de matières premières (Café, cacao, phosphate, coton) avec pour corollaire une forte vulnérabilité aux chaos extérieurs.

L'année 2008 constitue un point d'inflexion et marque le début d'une croissance plus stable sur la période.

Pour l'honorable Mawussi Djossou Semodji, président de la Commission des Finances et du développement économique, issu de la majorité parlementaire du parti au pouvoir UNIR, " Les échanges ont permis de faire des constats de la réalité avec à la clé des propositions constructives pour le renforcement des réformes économiques engagées par le gouvernement. La stratégie adoptée par le gouvernement du Togo fonde la croissance sur le secteur privé raison pour laquelle ledit secteur occupe une place de choix dans l'adoption du Plan National de Développement (PND) notamment une contribution du secteur privé à hauteur de plus de 60% des investissements mais, dans la feuille de route gouvernementale 2020-2025, cette ambition est revue à la baisse et fixée à 50% à financer par le secteur privé au vue des ampleurs des investissements dont a besoin le Togo pour son Développement. Ainsi donc, le dialogue est important et doit être renforcé "

La résilience de l'économie togolaise est saluée par les acteurs. Une brochette de propositions ont été faite par les acteurs en vue du développement durable.

" L'initiative de Konrad Adenauer Stiftung de faire une analyse de l'économie du Togo et de faire des propositions pour aider le pouvoir public à améliorer le profil de la croissance est à saluer ", a laissé entendre l'honorable Mawussi Djossou Semodji.

Le programme régional Dialogue social en Afrique de l'ouest de la fondation Konrad Adenauer Stiftung intervient au Benin, la Guinée et le Togo. Elle se veut de renforcer les réseaux et aussi les conditions cadres pour un développement durable.

" Cette rencontre nous a permis de proposer ce qui se fait de bien ailleurs que nous trouvons aussi salutaire pour le Togo. Par exemple, la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) est de 5% au Nigéria mais de 18% au Togo. Des facilités sont accordées aux opérateurs économiques sous d'autres cieux ce qui allègent leurs fardeaux", a dit un opérateur économique participant du Forum économique Togo 2022.

KPOWOADAN Yao

Lu 501 fois Dernière modification le jeudi, 14 avril 2022 17:04
Super Utilisateur

Dernier de Super Utilisateur