Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 70 / Hier = 325 / Cette semaine = 2677 / Ce mois = 9253 / Total = 3928338

samedi, 04 décembre 2021 20:25

Lutte contre la corruption: HAPLUCIA partage le rapport provisoire de la stratégie avec les acteurs locaux de la région des Plateaux-Est

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

"Conscientiser et mobiliser les citoyens contre le fléau de la corruption", ceci pour inaugurer une ère nouvelle de tolérance zéro à l'égard des actes de corruption et infractions assimilées, tel est l'objectif primordial visé par l'atelier régional de partage et d'enrichissement du rapport provisoire de la stratégie initié par HAPLUCIA, et dont les différentes couches socio-professionnelles au premier rang desquels, on pouvait noter la présence des acteurs locaux de développement de ladite zone, ont participé le 01 décembre 2021 à Atakpamé.

 

Cette session s'inscrit dans la mise en œuvre de la campagne initiée par ladite structure placée sous le sceau de la«  participation citoyenne à la lutte contre la corruption et les infractions assimilées » démarré en septembre 2018.En effet après avoir signé et ratifié la convention des Nations-Unies contre la corruption, celle de l'Union Africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption et le protocole de la CEDEAO sur la lutte contre la corruption, le Togo s'est engagé depuis 2005 dans un processus afin d'amener les populations à s'imprégner des textes qui les régissent dans l'optique d'une bonne mise en exécution desdits textes.

Plusieurs actions menées par la Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées, depuis sa création en 2015, dans cette lutte contre le fléau de la corruption adoptée par les autorités togolaises démontrent à suffisance, leur ferme volonté et détermination à lutter contre ce fléau qui gangrène le monde.

Suite à plusieurs résultats obtenus  démontrant une progression en dents de scie de la progression de la lutte contre ce mal économique, le Togo s'est inscrit dans la vision d'une planification stratégique de la prévention et de la lutte contre la corruption.

La rencontre d'Atakpamé, une session de de sensibilisation et d'information de la campagne nationale qui a regroupé les acteurs de la région des Plateaux-Est, après celle tenue à Kpalimé pour les acteurs de la région des Plateaux-Ouest, le 30 novembre 2021, a permis à tous les participants, issus des couches sociales d'être mieux outillés afin de jouer convenablement leur partition après s'être imprégnés du partage des expériences du rapport provisoire, dans leur communauté respective. Il s'agira plus précisément d'apporter leurs contributions à l'enrichissement de la version provisoire de la stratégie nationale de prévention et de lutter contre la corruption et les infractions assimilées.

Pour le préfet de l'Ogou, Edoh AKAKPO, " la mission confiée à HAPLUCIA est noble et double dans la mesure où elle doit accompagner les populations à adopter des attitudes de prévention pour empêcher la corruption de se produire et ensuite à lutter ou à traiter ce mal lorsqu'il est déjà installé dans les sphères; Cette séance de sensibilisation et de partage fait partie d'un processus qui a pour finalité de doter le Togo d'une stratégie nationale conforme aux standards internationaux, et, qui intègre les spécificités nationales".

Pour Mr Essohana WIYAO, Président de la HAPLUCIA, « cette rencontre est une occasion pour les uns et les autres de découvrir et redécouvrir la version provisoire de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées, de l'enrichir à travers les contributions des uns et des autres afin de la consolider et d'obtenir un document utile et adapté à notre réalité ».

« La priorité de ces séries de rencontre d'information et de sensibilisation est la conceptualisation et la mobilisation de tous les citoyens contre ce fléau de la corruption au Togo afin d’inaugurer une ère de tolérance zéro à l’égard de la corruption et des infractions assimilées »,  a souligné M. WIYAO.

"Il est à noter que la promulgation d’un nouveau code pénal intégrant de nouvelles incriminations prescrites par les trois instruments juridiques internationaux et la création de la Haute Autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA) au cours de la même année 2015 constituent une étape essentielle dans le combat contre le fléau de la corruption au Togo" a-t-il notifié.

Pour rappel, l'élaboration de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées, a été placée sous la supervision d'un comité de pilotage multisectoriel composé d'une quarantaine d'experts et de personnes mises à disposition par une quinzaine de ministères, de la HAPLUCIA, des organes étatiques de  contrôle et de régulation, du patronat, des centrales syndicales et des organisations de la société civile engagées dans la lutte contre le phénomène cancéreux de la corruption.

Jean-Marc EDRON

Lu 155 fois Dernière modification le samedi, 04 décembre 2021 20:29

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.