Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 51 / Hier = 506 / Cette semaine = 3206 / Ce mois = 2200 / Total = 3906745

mercredi, 24 novembre 2021 17:03

Le rideau tombe à l'IATF 2021 à Durban Des accords d'une valeur de 36 milliards de dollars enregistrés jusqu'à présent

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

(Durban, le 22 novembre 2021): Des transactions d'une valeur de 36 milliards de dollars ont été enregistrées au 21 novembre 2021 lors de la deuxième foire commerciale intra-africaine (IATF 2021). L'IATF 2021 a eu lieu du 15 au 21 novembre à Durban, KwaZulu-Natal, Afrique du Sud.

 

Présentant le rapport préliminaire de l'IATF 2021, Mme Kanayo Awani, directrice générale de l'Initiative pour le commerce intra-africain d'Afreximbank, a rapporté dimanche lors de la cérémonie de clôture à Durban que 11 828 personnes ont assisté physiquement à l'événement, tandis que plus de 27 000 l'ont fait virtuellement via l'IATF Virtual plate-forme, qui a diffusé l'événement en direct et a offert d'autres fonctionnalités qui reproduisaient le salon physique, portant le nombre total de participants à environ 39 000. Les participants à l'IATF 2021 venaient de 128 pays à travers le monde.

Mme Awani a également annoncé que contre un objectif de 1 100 exposants tel qu'énoncé dans les indicateurs clés de performance dévoilés en 2019 sur la base des enseignements tirés du premier IATF au Caire, en Égypte en 2018, l'IATF 2021 a vu 1 161 exposants dont 838 entreprises de 59 pays, dont 46 d'Afrique, présentent leurs biens et services, dans ce qui a été reconnu comme un événement à grand succès.

Tout en expliquant que les accords commerciaux étaient toujours en cours et que certains des accords déjà conclus étaient toujours en cours de compilation, Mme Awani a révélé que les accords conclus au 21 novembre 2021 s'élevaient à 36 milliards de dollars US, dépassant la barre des 32 milliards de dollars US fixée à l'IATF. 2018.

Quatre journées pays ont été organisées, dédiées à l'Afrique du Sud, l'Égypte, la Côte d'Ivoire et le Nigéria, soit le double du nombre qui figurait lors de l'événement inaugural du Caire 2018.

L'ancien président nigérian, Chief Olusegun Obasanjo, président du conseil consultatif de l'IATF, a décrit l'IATF comme un mouvement vers une Afrique économiquement fiable.

Le chef Obasanjo a félicité le professeur Benedict Oramah, président et président du conseil d'administration d'Afreximbank, Mme Kanayo Awani et tous ceux qui ont joué un rôle dans le succès de l'événement, qui a été reporté à Durban, après Kigali, l'hôte initial, a été réduit dans ses préparatifs en raison de la pandémie de COVID-19.

Durban n'a eu que quatre mois pour préparer l'événement, dont la cérémonie d'ouverture a été rehaussée par la présence de sept chefs d'État et de gouvernement, dont le président Cyril Ramaphosa d'Afrique du Sud, le président Muhammadu Buhari du Nigéria, le président Lazarus Chakwere du Malawi, le président Hakainde Hichilema de Zambie, le président Emmerson Mnangagwa du Zimbabwe, l'hon. Hussein Mwinyi de Zanzibar et le Premier ministre rwandais, l'hon. Edouard Ngirente, dont le chef Obasanjo a qualifié la présence de « preuve d'engagement envers l'IATF au plus haut niveau ».

Abidjan, en Côte d'Ivoire, accueillera le troisième IATF en 2023.

Lu 76 fois Dernière modification le mercredi, 24 novembre 2021 17:30

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.