Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 50 / Hier = 506 / Cette semaine = 3205 / Ce mois = 2199 / Total = 3906744

mardi, 26 octobre 2021 20:58

Alimentation scolaire : La faim tend à disparaître dans les écoles au Togo Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

« Ventre affamé n’a point d’oreilles ». Pour connaître cette citation de Jean de La Fontaine, il faut avoir été à l’école. Et comment y être concentré lorsqu’on a faim. L’enfant a le droit d’aller à l’école.

 

Sa réussite dépend fondamentalement de ses conditions d’études. L’alimentation scolaire est une initiative mise en œuvre au Togo pour accroître l’accès des enfants issus des communautés pauvres à des repas réguliers et améliorer la fréquentation dans les écoles. Une centaine de milliers d’écoliers en profitent chaque année.

Le 27 septembre 2021, la rentrée scolaire 2021-2022 a débuté au Togo, avec la mise en place des mesures sociales adaptées pour aider les parents et surtout les élèves à apprendre sereinement, dans un paysage altéré par la maladie à coronavirus.

Le ministère du Développement à la base, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes a établi un bilan de la mise en œuvre du programme d’alimentation scolaire, mardi le 12 octobre 2021 en Conseil des ministres.

Il en est ressorti que pour le compte de l’année scolaire 2020-2021, pas moins de 475 écoles ont bénéficié des repas scolaires, ce qui a permis à 131 870 élèves d’avoir des repas en quantité suffisante et de qualité nutritionnelle. Ces enfants ont été alimentés grâce à un apport supplémentaire de l'Etat estimé à 980 millions de francs CFA, pour un montant cumulé de 2,1 milliards de francs.

L’extension des cantines scolaires pour lutter contre l’abandon, la déscolarisation ou les échecs est un objectif bien visible dans la feuille de route gouvernementale, en ce qui concerne les moyens à mettre en place pour rendre performant et davantage inclusif le système éducatif. Tout au long de l'année académique en cours, le programme va être étendu à 65 nouvelles écoles avec la poursuite de la création des jardins potagers au sein des établissements.

En outre, un millier de cuisinières ont été mobilisées pour une meilleure application du programme.

L’élargissement du programme national d’alimentation scolaire permettra de toucher 187 152 élèves en 2021-2022, soit 62% de l'objectif (300 000 élèves bénéficiaires) escompté par les pouvoirs publics d’ici 2025.

Jusqu’ici, les efforts du gouvernement togolais pour épargner les enfants de la faim ont contribué à rehausser le taux de fréquentation scolaire, le taux de rétention et d’achèvement à l’école primaire, à se rapprocher de l’objectif "Faim zéro" sur l’étendue du territoire et précipiter le recul de la malnutrition.

Lu 269 fois Dernière modification le mardi, 26 octobre 2021 21:08

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.