Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 22 / Hier = 518 / Cette semaine = 1060 / Ce mois = 10948 / Total = 3887726

lundi, 27 septembre 2021 20:20

Relance de l’économie post Covid-19 : La France s’engage à fournir 72 760 milliards FCFA de ses DTS à l’Afrique

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Dans la relance de l’économie verte  post covid-19 sur le continent africain, la France s'engage à apporter son appui.

 

A cet effet, le président Emmanuel Macron s'est engagé lors du Global Citizen Live tenu le 25 septembre 2021 à Paris à fournir 20% des droits de tirages spéciaux (DTS) de la France auprès du FMI, soit 130 milliards de dollars ou encore 72 760 milliards FCFA aux pays africains.

« Nous avons fait que 1/3 de l'effort. Si toutes les grandes puissances faisaient comme la France, alors nous atteindrions les 100 milliards de dollars par an dont a besoin l'Afrique d'ici 2025 pour une croissance économique verte et plus durable », a déclaré le Président français.

La France s'est engagée à dégager 333 millions d'euros en faveur des pays africains pour l'éducation et à doubler à 120 millions les doses de vaccins offertes à l'Afrique dont moins de 3% de sa population est vaccinée contre la covid-19.

En effet, si l’on se réfère aux proratas en vigueur, qui correspondent aux quotes-parts respectives des actionnaires du FMI, l’Afrique ne pourrait bénéficier que de 33 milliards de dollars sur une émission de DTS de 650 MD € prévus.

L’utilisation des DTS, précisons-le, ne crée pas de dette, d’où l’immense avantage d’en bénéficier pour un continent déjà largement surendetté… Mais, 33 milliards de dollars, « c’est trop peu », a déclaré Emmanuel Macron, qui a donc appelé les pays riches à allouer aux pays africains une bonne part de leurs DTS, comme s’engage à le faire la France, afin d’atteindre un total de 100 milliards de dollars au bénéfice de l’Afrique.

Rappelons que le 18 mai 2021 à Paris a été initié par Emmanuel Macron, le Sommet sur les économies africaines, qui a réuni en présentiel une trentaine de dirigeants africains et européens, ainsi que les représentants des institutions économiques internationales.

Objectif principal : dégager le financement indispensable à l’Afrique pour la relance de son activité économique.

Lu 82 fois Dernière modification le lundi, 27 septembre 2021 20:51

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.