Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 4262 / Hier = 6297 / Cette semaine = 35979 / Ce mois = 123117 / Total = 3557513

foot

 

mardi, 08 juin 2021 18:46

Togo : Une forte suspicion de la présence du virus de la grippe aviaire dans une ferme

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Un foyer de contamination à la grippe aviaire a été identifié dans une ferme située à Djagble-Kleme (Zio), a annoncé le Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (Faiej).

 

L’alerte a été donnée, après qu’une morbidité inattendue et une mortalité massive aient été observées sur le site. 

L’équipe de spécialistes et d’agents de la Direction de l'élevage dépêchée sur le site, a diagnostiqué la présence de la maladie et procédé à l’incinération des bandes de volailles et la circonscription du foyer.

« Un responsable d’une ferme située à Klémé (préfecture de Zio) a contacté les autorités sanitaires après la mort de près de 50% de son élevage de poules. Les prélèvements effectués ont été envoyés dans un laboratoire spécialisé en Italie. Il existe une forte suspicion de la présence du virus de la grippe aviaire », indique un communiqué publié ce 08 juin 2021 conjointement par les ministères de l’Agriculture et de la Santé. 

Des mesures préventives ont été décrétées dans la foulée.

Il s’agit notamment pour les aviculteurs de la limitation des visites, de l’arrêt de l’introduction de nouveaux animaux dans les cheptels, de la désinfection régulière des matériels, poulaillers et fermes, ou encore de l’arrêt du partage des matériels et ingrédients entre éleveurs ou d’autres acteurs. 

En outre, les aviculteurs sont également invités à éviter de se serrer les mains et à respecter les mesures de distanciation sociale dans les provenderies, et surtout informer les vétérinaires, les zootechniciens ou la Direction de l'élevage en cas d'apparition d'un signe étrange ou de mortalité massive.

Le Togo, qui a fait face à cinq crises successives de grippe aviaire entre 2007 et 2018, a mis en branle depuis fin 2020, des manœuvres pour actualiser sa riposte et affiner ses différents programmes de prévention contre la maladie. Le nouveau plan de lutte national met ainsi l’accent sur le renforcement des contrôles de mesures de biosécurité dans les élevages avicoles dans l’ensemble des 05 régions du pays. 

Lu 150 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.