Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 2909 / Hier = 5995 / Cette semaine = 39305 / Ce mois = 93373 / Total = 3332820

mercredi, 21 avril 2021 17:41

OMC : Des initiatives pour aider les pays les plus pauvres à se remettre de la pandémie COVID-19 par le biais du commerce

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

« Les membres de l'OMC ont évalué l'impact commercial de la pandémie de COVID-19 sur les pays les moins avancés (PMA) lors d'une réunion du Sous-Comité des PMA le 19 avril et ont discuté des travaux des organisations partenaires visant à aider les PMA à utiliser le commerce pour éradiquer la pauvreté », renseigne un membre à Genève.

 

Les économies des PMA ont été durement touchées par la crise du COVID-19. Des chiffres récents sur le commerce présentés par le Secrétariat de l'OMC ont mis en évidence une baisse de 10,3 % des exportations de marchandises en 2020 par rapport à 2019 et une baisse de 10,5 % des importations. Cette baisse est plus marquée que celle de 7,8 % des exportations et de 7,7 % des importations dans le monde sur la même période. Une baisse de 30 % des prix des produits de base a également été observée entre 2019 et 2020, avec de graves conséquences sur les économies des PMA en raison de leur forte dépendance à l'égard des exportations de produits de base.

 Le nouveau programme d'action mondial pour les PMA qui sera adopté lors de la cinquième conférence des Nations unies sur les PMA se tiendra à Doha, au Qatar, en janvier 2022 et vise l’amélioration à l'accès à l'énergie durable, au financement, à l'emploi et de parvenir à la sécurité alimentaire, de sortir les PMA de la pauvreté et atteindre les Objectifs de développement durable

"Le programme d'action "PMA5" sera l'occasion de renouveler le soutien et la coopération en faveur des plus vulnérables. Il contribuera également à faire avancer les questions intéressant les PMA à l'OMC afin de renforcer le rôle du commerce en tant que moteur essentiel de la croissance économique inclusive dans les PMA", a déclaré la présidente du sous-comité, Mme Monique Van Daalen, ambassadrice des Pays-Bas.

L'OMC note que la crise a révélé l'importance de mettre en place l'infrastructure commerciale des PMA et de renforcer leurs capacités pour contenir la pandémie et mieux s'intégrer dans l'économie mondiale avec le soutien aux micros, petites et moyennes entreprises et la création d'emplois. 

Autres décisions importantes, l'importance du commerce pour aider les PMA à atteindre leurs objectifs de développement, le commerce inclusif essentiel au développement socio-économique des PMA, et l'engagement d'aider les PMA à utiliser le commerce pour se remettre de la crise, la nécessité de renforcer la capacité de production et la compétitivité des exportations des PMA.

Par ailleurs, le "Rapport 2020 sur les pays les moins avancés - capacités productives pour la nouvelle décennie" publié par CNUCED, révèle que les PMA ont fait preuve d'innovation dans la mise en place de mesures de lutte contre la crise, tant productives qu'institutionnelles à l’instar du Sénégal et du Bengladesh.

Selon la CNUCED, plus de 300 millions de personnes vivent encore dans une extrême pauvreté d’où la nécessité de mettre en place des politiques nécessaires pour développer les capacités productives des PMA par l'investissement et la transition industrielle.

Lu 338 fois Dernière modification le mercredi, 21 avril 2021 20:16

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.