Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 3291 / Hier = 5995 / Cette semaine = 39687 / Ce mois = 93755 / Total = 3333202

mardi, 20 avril 2021 17:41

TCHAD : Les obsèques officielles du Maréchal Deby sont prévues vendredi prochain

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Au pouvoir depuis 30 ans, le président tchadien Idriss Déby Itno, est décédé ce mardi des suites de blessures reçues alors qu’il commandait son armée dans des combats contre des rebelles dans le nord durant le week-end, a annoncé le porte-parole sur la télévision d’Etat.

« Le président de la république, chef de l’Etat, chef suprême des armées, Idriss Déby Itno, vient de connaître son dernier souffle en défendant l’intégrité territoriale sur le champ de bataille. C’est avec une profonde amertume que nous annonçons au peuple tchadien le décès ce mardi 20 avril 2021 du maréchal du Tchad », a annoncé le porte-parole de l’armée, le général Azem Bermandoa Agouna, dans un communiqué lu à l’antenne de TV Tchad.

Selon les informations de la présidence « les obsèques officielles du maréchal Deby sont prévues vendredi prochain à la place des nations de N’Djamena à 9h ».

Idriss Déby, 68 ans, militaire de carrière qui s’est emparé du pouvoir en 1990 à l’issue d’un coup d’Etat, promu au rang de Maréchal en août dernier, venait d'être réélu pour un mandat de 6 ans avec 79,32% des suffrages exprimés, selon des résultats provisoires énoncés lundi soir par l’instance électorale nationale.

Des ministres et des officiers de hauts rangs avaient indiqué lundi que le chef de l’Etat s’était rendu samedi et dimanche sur le front opposant son armée à une colonne de rebelles qui avait lancé une offensive à partir de bases arrière en Libye le jour du scrutin, le 11 avril. Les rebelles, que l’armée avait assuré avoir défaits dans les combats, avaient affirmé dans un communiqué que Idriss Déby avait été blessé, mais l’information n’avait pas été confirmée de source officielle.

Des élections « libres et démocratiques » seront organisées au Tchad à l’issue d’une « période de transition » de 18 mois dirigée par un conseil militaire présidé par le fils d’Idriss Déby, a promis mardi l’armée.

Le Conseil militaire de Transition (CMT), présidé par le général de corps d’armée Mahamat Idriss Déby, 37 ans, fils du défunt président, « garantit l’indépendance nationale, l’intégrité territoriale, l’unité nationale, le respect des traités et accords internationaux et assure la transition pour une durée de 18 mois », a annoncé à la télévision d’Etat le porte-parole de l’armée, le général Azem Bermandoa Agouna, dans une déclaration signée par le nouvel homme fort du régime. « De nouvelles institutions Républicaines seront mises en place à l’issue de la transition par l’organisation des élections libres, démocratiques et transparentes », a-t-il poursuivi.

Lors de sa conférence de presse ce mardi, la ministre française des Armées, Florence Parly, a commenté la nouvelle en ces termes :

La France perd avec Idriss Déby "un allié essentiel dans la lutte contre le terrorisme au Sahel." (...) "La lutte contre le terrorisme au Sahel ne s'arrête pas et je ne doute pas que nous pourrons poursuivre ce qui a été engagé courageusement depuis déjà plusieurs années."

"Le Tchad perd un grand soldat et un président qui a œuvré sans relâche pour la sécurité du pays et la stabilité de la région durant trois décennies", a déclaré la présidence française dans un communiqué.

L'Élysée, exprimant "son ferme attachement à la stabilité et à l'intégrité territoriale du Tchad", ajoutait :

"La France prend acte de l'annonce par les autorités tchadiennes de la mise en place d'un conseil militaire de transition, organe chargé de conduire une transition politique d'une durée limitée. Elle souligne l'importance que la transition se déroule dans des conditions pacifiques, dans un esprit de dialogue avec tous les acteurs politiques et de la société civile, et permette le retour rapide à une gouvernance inclusive s'appuyant sur les institutions civiles."

Le Conseil militaire de Transition vient de lancer un couvre-feu et la fermeture des frontières.

Lu 220 fois Dernière modification le mardi, 20 avril 2021 18:14

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.