Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 334 / Hier = 6135 / Cette semaine = 18465 / Ce mois = 82120 / Total = 3139011

jeudi, 01 avril 2021 17:09

OMC : Un nouveau partenariat entre le Royaume-Uni et les PMA pour les importations

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

(horizon news), 01/04/2021/ « Le Royaume-Uni annonce qu’un total de 70 pays en développement et pays les moins avancés (PMA) peuvent bénéficier d'un traitement préférentiel pour entrer sur le marché britannique », indique un expert de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Genève.

C’est au cours d'une session du Comité du commerce et du développement consacrée aux accords commerciaux préférentiels le 29 mars 2021.

Autres sujets notamment, le traitement spécial et différencié et les initiatives en faveur des pays en développement, et plus particulièrement des PMA au centre des discussions des membres de l'OMC étaient au cœur de ladite réunion.

Déjà, les importations en provenance des pays en développement bénéficient d'un accès préférentiel au marché britannique et les importations en provenance des PMA sont autorisées en franchise de droits et sans contingents. Une aide commerciale ciblée liée à des règles stables et prévisibles permet au commerce transfrontalier de transformer les économies, de débloquer la croissance et de réduire la pauvreté, d’après le Royaume-Uni.

A noter que le régime du Royaume-Uni continuera de s'appliquer une fois qu'un pays ne sera plus classé parmi les PMA, les pays à revenu faible ou intermédiaire inférieur, pendant une période de trois ans

« Des chiffres récents montrent les graves conséquences de la pandémie de COVID-19 sur les PMA en raison de la faiblesse de leurs systèmes de santé, de leurs vulnérabilités économiques et de leur manque de ressources financières. Les membres de l'OMC continuent de souligner l'importance de faciliter le commerce des fournitures médicales et des biens essentiels et d'exprimer leur soutien pour aider les PMA à se remettre de la crise. Le Sous-Comité suivra également le nouveau Programme d'action mondial pour les PMA, qui devrait être adopté lors de la cinquième Conférence des Nations Unies sur les PMA - LDC5 - qui se tiendra à Doha, au Qatar, en janvier 2022 », informe la Présidente du Sous-Comité des PMA, l'Ambassadrice Monique Van Daalen des Pays-Bas.

« La dépendance à l'égard de la richesse économique de leurs partenaires commerciaux, une faible industrialisation et un manque de diversification, sont des défis qui compromettent leur intégration dans le système commercial mondial et leur redressement économique après la crise du COVID-19. Le transfert de technologies et l'amélioration de l'accès aux marchés pourraient aider les PMA à renforcer leur résistance aux chocs futurs et à construire une économie robuste », a souligné le Représentant du Tchad à l’OMC.

Afin d’aider les PMA à atténuer l'impact de la pandémie de COVID-19, le Centre du commerce international présente "She Trades", d'outils d'analyse de marché et de projets de facilitation du commerce pour aider les femmes, les jeunes et les micro, petites et moyennes entreprises à se connecter aux marchés mondiaux, y compris aux chaînes de valeur mondiales.

« L'accent est également mis sur l'Afrique par un soutien à la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale africaine. Favoriser la protection de l'environnement, promouvoir le développement et une économie inclusive, et corriger les déséquilibres commerciaux, sont quelques-uns des objectifs de l'ITC », souligne le Centre du commerce international.

Par ailleurs, l'Ambassadeur Dr Muhammad Mujtaba Piracha du Pakistan a été élu en qualité de nouveau président du Comité du commerce et du développement.

Rappelons qu’un examen est consacré aux accords commerciaux régionaux sur le traité de commerce révisé entre l'Inde et le Népal, vise à faciliter, élargir et diversifier le commerce entre les parties de manière plus transparente et prévisible.

« En vertu du traité, les marchandises de chaque pays sont traitées de la même manière que les marchandises produites dans le pays, ce qui reflète le "principe du traitement national" de l'OMC. L'accord prévoit également que l'Inde aide le Népal à accroître sa capacité à commercer. Cela passe notamment par l'amélioration des normes techniques, des installations de quarantaine et d'essai et des ressources humaines », indique un expert de l’OMC.

Les États-Unis rappellent que les membres se doivent de notifier tous les accords, conformément au mécanisme de transparence de l'OMC pour les accords commerciaux régionaux pour aider les pays en développement à atteindre leurs objectifs de développement et à s'intégrer davantage dans l'économie mondiale.

Lu 99 fois Dernière modification le jeudi, 01 avril 2021 17:36

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.