Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 387 / Hier = 6135 / Cette semaine = 18518 / Ce mois = 82173 / Total = 3139064

samedi, 27 mars 2021 14:19

ZLECAF : Wamkele Mene amoureux des atouts du Togo

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les affaires dans le cadre de l’accord continental de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) ont commencé depuis le 1er janvier 2021.

 

Ainsi, au cours d’une visite de travail de deux (2) jours à Lomé, Wamkele Mene, Secrétaire Général  de la ZLECAF a dit, « Le Togo fait partie des pays les mieux préparés et en gagés pour la mise en œuvre de la ZLECAF, avec plusieurs atouts à mettre à l’actif du pays ».

Cette déclaration fait suite à une descente sur le terrain où le SG de la ZLECAF a visité entre autres, le Port Autonome de Lomé (PAL), le poste de frontière Togo-Ghana,  et rencontré les autorités du pays au premier plan, le Président de la République Togolaise Faure GNASSINGBE.

Le Togo dans sa stratégie de mise en œuvre a des actions politiques en vue de faciliter une bonne intégration commerciale du pays aux marchés continentaux ainsi que la promotion et le développement des chaînes de valeur régionales, le tout fondé sur l’analyse des opportunités et défis du pays en matière de commerce extérieur. Ainsi, il sera question de renforcer les mécanismes institutionnels qui vont permettre d’assurer une mise en œuvre efficace  de la ZLECAF pour une bonne insertion du Togo dans le circuit du commerce intra africain.

Le secteur privé est l’un des bénéficiaires des échanges commerciaux  vu que les micros, petites et moyennes entreprises sont responsables du transport des biens et services à travers les frontières.

Pour Kodjo Adedze, ministre du commerce, de l’Industrie et de la consommation locale, « Le Togo est prêt pour la ZLECAF ». « L’Afrique est prête pour la ZLECAF. Il suffit d’un petit coup de pouce et de la volonté des acteurs puis ça va prendre et tout sera sur les rails. Il ne s’agit pas que d’un accord commercial, mais aussi de notre espoir de sortir l’Afrique de la pauvreté », a dit Wamkele Mene.

Ce nouveau marché créé dans le cadre de l’accord de Zone de libre-échange continentale africain (ZLECAF), rassemble environ 1,3 milliard de consommateurs en Afrique. Selon la Banque Mondiale, cela pourrait permettre de sortir jusqu’à 30 millions d’Africains de la pauvreté extrême.

Le pacte renforcera également l’autonomie des femmes en améliorant leur accès aux opportunités commerciales car ces dernières représentent la plus grande part des commerçants soit 70% à 80% dans certains pays.

KPOWOADAN Yao

Lu 77 fois Dernière modification le samedi, 27 mars 2021 14:26

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.