Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 396 / Hier = 6135 / Cette semaine = 18527 / Ce mois = 82182 / Total = 3139073

vendredi, 19 mars 2021 14:08

Com 2021: La CEA réitère sa collaboration avec ses partenaires pour faire progresser le programme de développement de l’Afrique

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La Commission économique pour l'Afrique (CEA) a déclaré qu'elle continuera à travailler avec ses partenaires, dont le principal, la Commission de l'Union africaine (CUA), à la poursuite du développement durable sur le continent.

 

 

Lors de la présentation du rapport du Secrétaire exécutif sur les activités de la CEA d'avril 2020 à mars 2021, M. Said Adejumobi, Directeur de la Division de la planification stratégique, de la supervision et des résultats, a déclaré avoir joué un rôle de premier plan dans les stratégies fondées sur les connaissances pour résoudre les principaux problèmes de développement en Afrique.

C’était de la plus haute importance pour le groupe de réflexion. Le rapport soulignait les principales réalisations de la CEA, parmi lesquelles son rôle dans la collaboration avec des partenaires tels que la CUA, la Banque africaine de développement (BAD), le NEPAD et d’autres ainsi que le secteur privé pour lancer la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf); et le soutien à la réponse coordonnée et efficace de l’Afrique à la pandémie du COVID-19.

La CEA a coordonné l'action régionale et le plaidoyer pour un soutien mondial à l'Afrique avec des réunions hebdomadaires sur le COVID-19 avec les principales parties prenantes; et des réunions périodiques avec les ministres africains des finances. Les efforts de plaidoyer ont abouti à des économies de 5 milliards de dollars EU dans le cadre de l'Initiative de suspension du service de la dette (DSSI).

Le groupe de réflexion s'est attaché à garantir que les pays africains disposent de ressources adéquates pour répondre à la pandémie mortelle, avec des appels à une liquidité financière supplémentaire s'élevant à 500 milliards de dollars au travers des droits de tirage spéciaux (DTS), des actions de soutien politique, un meilleur accès au marché, des ressources plus concessionnelles. et une extension de la DSSI jusqu'à fin 2022.

Le centre de gestion des connaissances en Afrique sur le COVID-19 et la plate-forme africaine des fournitures médicales sont également importants, qui ont vu 149 acheteurs s'engager depuis son lancement et 198 expéditions avec des commandes totalisant 193 millions de dollars sur le marché mondial en cours.

«La CEA mène également une étude sur la pauvreté en relation avec le COVID-19», a déclaré M. Adejumobi aux délégués participant à la réunion hybride. En plus de fournir un soutien pour une réponse coordonnée et efficace à la pandémie de COVID-19, il a déclaré que la CEA avait également amélioré les modalités opérationnelles pour une livraison efficace; mettait en œuvre la réforme régionale des Nations Unies; et promouvoir la révolution numérique et des données en Afrique.

En plus de soutenir la mise en œuvre de la ZLECAf dans les États membres, la CEA a également travaillé avec le secteur privé et les pays sur le développement des infrastructures, le financement innovant et les interventions sous-régionales connexes. En réponse à la présentation, les représentants des États membres ont félicité la CEA pour le travail qu'elle accomplit pour soutenir les pays africains et ont appelé à davantage de programmes de renforcement des capacités de la CEA, en particulier sur la numérisation, le commerce électronique et les questions technologiques connexes.

La réunion se déroule sous le thème: l’industrialisation et la diversification durables de l’Afrique à l’ère du numérique dans le contexte du COVID-19.

Lu 84 fois Dernière modification le vendredi, 19 mars 2021 15:07

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.