Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 364 / Hier = 6135 / Cette semaine = 18495 / Ce mois = 82150 / Total = 3139041

vendredi, 26 février 2021 20:18

Cantines scolaires: L'Antenne régionale de l'ANADEB Plateaux supervise la fourniture de repas chauds aux écoliers dans l'Est-Mono

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les cantines scolaires et les transferts monétaires font partie intégrante du projet Filets sociaux et services de base (FSB).

 

Dans la région des Plateaux, la sous composante cantine scolaire montre ses impacts palpables avec 24 397 bénéficiaires répartis dans 83 écoles. L'initiative a le mérite d'avoir positivement contribué à la baisse du taux d'abandon scolaire. 

À l'école primaire publique Aloko Modokoutè "groupe C", dans le canton de Badin dans la préfecture de l'Est-Mono, l'une des 10 écoles bénéficiaires dudit projet dans la zone, 290 élèves ont été servi ce jour au "groupe C" avec comme menu, Ayimolou à la sauce tomate assaisonnée à la viande de bœuf.

Ils ont été visités ce vendredi par une équipe de supervision de l'Antenne régionale des Plateaux.

« Je trouve que les cantines aident nous les parents d'élève sur divers plans ensuite contribuent à l'amélioration du taux d'abandon autrefois de routine dans notre milieu. Cela permet également à nous les habitants, de vite couler nos produits agricoles, car nous en vendons aux mamans cantines. Nos enfants réussissent assez à l'école maintenant, ce qui fait notre fierté.», a indiqué ALISSA Bénieshi, parent d'élève à Kokolo.

Ailleurs à OGOU Agrani, une autre école bénéficiaire des repas chauds, l'éducatrice TCHABUNA Essosimna Yawa témoigne de la bienséance de la cantine dans leur vécu quotidien à l'école.

« je peux dire que la cantine nous a beaucoup sauvé. Depuis son début, on voit que les enfants sont très motivés à venir à l'école. Ceux qui avaient l'habitude de rester à la maison, aujourd'hui, eux tous courent maintenant pour venir. Même les villages de l'autre côté des fleuves, les parents luttent pour que leurs enfants aussi puissent manger à l'école et mieux suivre les cours. Donc on voit que la cantine nous a fait du bien. On remercie l'ANADEB et l'État togolais. Nous sommes aussi très fier des agents de suivi qui nous outillent à bien gérer. Nous supplions l'État encore une fois pour les bâtiments scolaires car l'engouement fait que la place ne nous suffit pas du tout ici », a-t-elle souligné.

La cantine scolaire vise à accroître l'accès des enfants des communautés les plus pauvres du Togo à des repas scolaires réguliers, ce qui devrait en retour améliorer la fréquentation et la rétention dans les écoles des zones ciblées.

Pour l'année scolaire en cours, le cumul du nombre de repas servis au 31 janvier 2021 dans la région des Plateaux est de  742 140 pour un coût total de 92 767 500 F CFA (soit, 85 346 100 F CFA de la part de l'État togolais et  7 421 400 F CFA venant des communautés bénéficiaires).

Faudrait noter que la contribution communautaire par élève est de 10 F par repas (plat), soit 1650 francs CFA/an par élève. L'état togolais à son tour finance à hauteur de 115 F par plat servi.

Lu 141 fois Dernière modification le vendredi, 26 février 2021 20:21

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.