Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 569 / Hier = 6135 / Cette semaine = 18700 / Ce mois = 82355 / Total = 3139246

vendredi, 26 février 2021 14:59

L’ONG AFAD et le GF2D lancent officiellement les activités du réseau « MenEngage » au Togo

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Aujourd'hui, il devient évident que le développement ne peut s'effectuer sans la prise en compte de tous les acteurs sociaux, notamment les femmes.

 

Pour cela plusieurs actions sont menées tant par le gouvernement et par les Organisations et même les associations pour éradiquer les disparités entre le sexe masculin et féminin.

Au nombre de ces actions viennent s’ajouter celles du réseau MenEgage branche du Togo, dont les activités ont été lancées le 24 février 2021 à Lomé en collaboration avec l’Organisation Non Gouvernementale Alliance  Fraternelle Aide pour le développement (ONG-AFAD) et le Groupe de Reflexion et d’action Femme, Démocratie et Développement (GF2D) au  cours d’un atelier de dissémination regroupant les participants de plusieurs associations sur, les résultats de «l’Etude qualitative sur la masculinité, la féminité et les relations de genre au Togo » et de « l’Analyse de la politique nationale du genre au Togo » et aussi, de l’Analyse des politiques et programmes en matière de santé sexuelle et reproductive fondée sur les droits (SSRD) et la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) au Togo par rapport à leur prise en compte de l’engagement des hommes en vue de l’équité genre.

En marge du début officiel des activités du réseau MenEngage au Togo, plusieurs études ont été menées par des organisations membres dudit réseau notamment, une étude qualitative d’envergure nationale réalisée par l’ONG AFAD en 2019 pour cerner les concepts de masculinité et de féminités, ses liens avec les violences basées sur le genre et les facteurs de blocage et leurs conséquences sur l’équité genre et la santé sexuelle et reproductive ; et aussi une autre étude menée par le GF2D en 2018 avec l’appui de IAMANEH Suisse, concernant l’analyse de la politique nationale du genre en vue d’évaluer la prise en compte de l’engagement des hommes et des garçons, les questions de VBG tout comme la transformation des normes de genre, de même que la cartographie des acteurs travaillant dans le domaine de genre et engagement des hommes et des garçons.

Pour Kokou Edem AGBOKA, Coordonnateur du réseau MenEngage Togo, « Avant de s’implanter sur un terrain ou de commencer des activités sur un terrain, il est normal de voir la situation qui prévaut sur le terrain  et comme nous sommes un jeune réseau en implantation au Togo, nous avons voulu scanner l’environnement du Togo pour voir qu’est-ce que les gens pensent de la masculinité, la féminité. C’est ce qui sous-tend cette étude que MenEngage a commandité. L’étude nous a révélé qu’il y a deux assertions de la masculinité. Celle toxique ou hégémonique que nous vivons tous les jours et, celle de la force, de l’expression de la domination sous toutes ses formes par l’homme et la masculinité positive. Celle qui promeut le bon vivre, l’harmonie, la compréhension, la relation mutuelle avec l’autre avec la femme, la fille qui prédispose. Le travail de MenEngage est basé sur les évidences ».

Selon une étude de l’EDST II, les femmes représentent 51% de la population totale et le gouvernement fait des efforts dans le but de régler les conduites sur le sentiment naturel du juste et de l'injuste et aussi, fournir aux femmes et aux hommes les mêmes droits, opportunités, ressources dans tous les domaines.

« Notre pays a amélioré son cadre institutionnel et juridique en faveur de l’inclusion et de l’harmonie sociale. Dans ce sens, et en vue de renforcer l’intégration du genre dans le pilotage des projets de développement, consolider les acquis et mieux valoriser la contribution des femmes dans la marche du pays vers l’émergence, le gouvernement par le biais du ministère de l’Action Sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation a procédé à l’actualisation du PNEEG en 2019 assortie d’une stratégie de mise en œuvre. » a dit Ferdinand Koffi GANI, Directeur de Cabinet du ministère de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l‘alphabétisation.

MenEngage est un réseau mondial de personnes physiques et morales qui compte agir sur les hommes et les garçons pour la promotion de la justice et l’équité du genre avec comme domaines d’intervention entre autres, la santé maternelle et infantile, les IST /VIH/SIDA, la lutte contre les discriminations sous toutes ses formes.

Entre 2019 et 2021 la branche togolaise du réseau MenEngage  a réalisé plusieurs activités, lutte contre les violences sexuelles à travers des activités clés touchant les populations des régions Maritime et des plateaux du 25 novembre au 10 décembre ; campagne digitale sur la masculinité positive ; organisation d’une session de formation des leaders jeunes sur l’éducation sexuelle complète et le plaidoyer etc.

Présente au lancement officiel des activités dudit réseau, Mme Bernadette Assionvi TOMETY, Secrétaire Générale adjointe du GF2D a rappelé que les Objectifs de Développement Durable horizon 2030 qui, en son point 5 recommande d’« adopter des politiques bien conçues et des dispositions législatives applicables en faveur de la promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation de toutes les femmes  et toutes les filles à tous les niveaux et renforcer celles qui existent ». 

Charles Yao Yao

Lu 118 fois Dernière modification le vendredi, 26 février 2021 15:11

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.