Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 255 / Hier = 6004 / Cette semaine = 22161 / Ce mois = 133029 / Total = 2535533

vendredi, 12 février 2021 20:09

Les entreprises culturelles togolaises sur l’échelle de la compétitivité, créatrice de richesses et d’emplois décents

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les responsables des corporations culturelles ainsi que les responsables des entreprises culturelles ont validé ce 12 février à Lomé l’étude sur la contribution de la culture à l’économie togolaise.

 

Cette étude a pour objectif d’évaluer le poids de la culture dans l’économie nationale à travers sa contribution au PIB et sa capacité à créer de l’emploi et des revenus à l’échelle nationale.

Par ailleurs, face au défi de la relance des entreprises culturelles qui ont fortement subi les conséquences de la crise de la Covid 19, cette étude permet de montrer l’interaction entre la culture et le développement et fait un plaidoyer pour susciter l’intérêt des décideurs, des investisseurs et des partenaires au développement à investir dans ce secteur.

Les participants à la rencontre vont apprécier et enrichir les résultats de l’étude ; discuter de tous les aspects techniques abordés par l’étude et à débattre de toutes autres questions pertinentes.

 

Une chose est sûre, la culture togolaise contribue à l’économie nationale, même s’il est aujourd’hui encore difficile d’apprécier quantitativement cette contribution. C’est pourquoi il est attendu que les entreprises culturelles soient plus compétitives, créatrices de richesses et d’emplois décents.

« Le ministère a besoin des statistiques, pour améliorer la qualité de son image, d’évaluer les programmes et plans stratégiques, d’orienter les décisions, de se projeter vers l’avenir et, aux partenaires, de jauger l’étendue des différentes interventions dans le secteur culturel. Ainsi, il est attendu du ministère chargé de la culture de produire des données statistiques actualisées et fiables aux fins de répondre aux besoins nationaux et internationaux », a déclaré Germain N’Daam, Directeur de cabinet du ministère de la culture et du tourisme.

Rappelons que le gouvernement offre de nombreuses opportunités d’investissement dans le secteur de la culture notamment, le Fonds d’aide à la culture (FAC) rendu opérationnel depuis 2013 et a permis de financer plus de 900 projets culturels à ce jour, créant de ce fait un vivier de petites et moyennes entreprises culturelles et créatives et de facto, de nombreux emplois.

Lu 101 fois Dernière modification le vendredi, 12 février 2021 21:03

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.