Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 410 / Hier = 6004 / Cette semaine = 22316 / Ce mois = 133184 / Total = 2535688

lundi, 08 février 2021 17:55

L’Association Africaine de l’Eau (AAE) a procédé à la revue annuelle 2020 et de planification 2021

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’Association Africaine de l’Eau (AAE) a procédé du 02 au 05 février 2021 à Assinie (Côte d’ivoire) à la revue annuelle 2020 et de planification 2021 de ses activités.

 

Il s’agit à travers la rencontre d’évaluer les activités de l’année 2020, de faire une revue des difficultés rencontrées et des leçons apprises, pour mieux planifier les activités à mener au cours de l’année 2021 pour accroitre l’impact de l’AAE sur le continent.  

En effet, la période de la Covid-19 a montré combien les politiques publiques liées à l'eau et à l'assainissement devraient être plus proactives et étaient un chaînon important du secteur de la santé.

« Certes, les autorités politiques et nous, avons fournis de gros efforts pour améliorer la situation, mais il reste encore sur le continent, environ 320 millions de personnes qui n’ont toujours pas accès à l’eau potable, et 695 millions de personnes en Afrique subsaharienne qui n’ont pas accès à des services d’assainissement adéquats. Ce qui veut dire que nous avons encore du chemin à parcourir pour atteindre la cible 6 des Objectifs de Développement Durable, à l’échéance », a indiqué Sylvain Usher, Directeur Exécutif de l’AAE.

Au cours de l’année 2020, l’Association a réussi à mieux atteindre ses cibles en termes de plaidoyer et de mobilisation des partenaires scientifiques, techniques et financiers, mais elle a également appris à s’adapter à des conditions difficiles, en s’équipant d’outils de formation en ligne, d’outils de communication et a formé son personnel pour s’adapter à cette nouvelle donne.

S’agissant des perspectives des activités, l’AAE a revu sa stratégie de mise en œuvre des activités, avec l’identification, l’évaluation et la création de 4 partenaires régionaux de mise en œuvre, dont un se trouve au Burkina Faso pour l’Afrique de l’ouest, un autre au Cameroun pour l’Afrique central, un autre encore en Afrique du Sud  pour l’Afrique australe, et le dernier en Ouganda pour l’Afrique de l’est.

 

D’autres part, toutes les formations au cours de l’année 2021 et dans les années à venir, que ce soit des formations inclues dans les projets ou celles des masters classes, en plus de nouveaux modules de formation seront désormais organisées dans le cadre de l’Académie Africaine de l’Eau. S’agissant des autres aspects, notamment le plaidoyer et la communication, l’AAE va sortir avec une nouvelle stratégie qui met l’accent sur l’utilisation de l’outil informatique, notamment internet, les réseaux sociaux mais également la bibliothèque en ligne, qui constitue un outil de partage de connaissance que nous allons mettre en œuvre au cours de ces années et mois à venir.

Selon les statistiques, depuis 2015, environ 350 millions de personnes bénéficient de l’impact des actions de l’AAE, pour l’alimentation en eau potable, et parmi elles, 285 millions vivent en zone urbaine, et 65 millions en milieu rural. En ce qui concerne l’assainissement, l’AAE influence la qualité des services de plus de 110 millions de personnes vivant en milieu urbain, sur le continent africain.

L’AAE est née en février 1980 et regroupe les sociétés de production et de distribution d’eau potable, celles qui gèrent les services d’assainissement, ainsi que celles qui régulent les politiques sectorielles dans les pays Africains.

L’Association compte aujourd’hui, près de 150 membres répartis dans 45 pays Africains et au-delà de l’Afrique.

Lu 92 fois Dernière modification le lundi, 08 février 2021 18:35

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.