Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 1131 / Hier = 5504 / Cette semaine = 6635 / Ce mois = 6635 / Total = 2558645

samedi, 23 janvier 2021 20:21

Services sociaux de base : 336 plateformes multifonctionnelles installées au Togo

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Depuis plus d’une décennie, la lutte pour la réduction de la pauvreté figure au centre des préoccupations des politiques de développement économique et social des pouvoirs publics dans la plupart des pays en voie de développement en général et dans les pays d’Afrique.

 

Pour tenter d’éradiquer la pauvreté, malheureusement, toutes ces actions n’ont pas été, conduites à terme. Elles ont été interrompues ou déclassées, soit du fait des évènements sociopolitiques, soit pour mauvaise gestion des fonds alloués.

Au Togo, la pauvreté, même si elle a connu une baisse notable moins de 50% selon la cheffe du gouvernement Mme Dogbe Tomegah Victoire reste largement concentrée dans le milieu rural qui rassemble 60% de la population et s'accentue dans la capitale et sa périphérie urbaine. L'accès aux services sociaux de base est défavorable aux zones rurales.

Depuis 2005, le Togo a lancé un certain nombre de programmes/projets orientés vers le développement social et le développement à la base, ciblant particulièrement les femmes, les jeunes, les agriculteurs et artisans. La mission des autorités togolaises est d’assurer durablement un accès universel des communautés aux services sociaux de base. L’installation des plateformes multifonctionnelles sur le territoire les aide à y parvenir.

A cet effet, un Programme national de développement de la plateforme multifonctionnelle (PN-PTFM) a été lancé en 2011 au Togo. Il a suffisamment contribué à l’accroissement des revenus, au renforcement des chaines de valeur dans les filières porteuses, à une meilleure valorisation des productions agroalimentaires locales, à la modernisation des infrastructures communautaires, à l’amélioration des services sociaux de base (éducation, santé, hydraulique) en faveur des populations rurales ; tout ceci à travers un accès élargi aux services énergétiques fournis par la plateforme.

Aujourd’hui, 336 plateformes multifonctionnelles sont installées ici et là sur le territoire. Rien qu’en 2020, 206 infrastructures sociocommunautaires et économiques ont été réalisées et 07 nouvelles PTFM ont été mises en place. Celles-ci ont impacté la mise en œuvre du projet des Filets sociaux et services de base (FSB).

Pour preuve, 97 518 écoliers (soit 103,2% de la cible) ont bénéficié de 8 255 135 repas chauds tout au long de l’année. D’un autre côté, 59 179 ménages (97% des foyers ciblés) ont eu accès aux transferts monétaires trimestriels au cours de l’année achevée.

Pour tirer davantage profit des plateformes multifonctionnelles, le pays a lancé en janvier 2020 à Atakpamé, le Projet d’hybridation des moteurs diesel des plateformes multifonctionnelles avec système solaire (PHMD-PTFM).

Evalué à environ 02 milliards de francs CFA, il valorise l’énergie renouvelable et l’efficacité énergétique comme approche dans la lutte contre les changements climatiques, permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre produites par les moteurs diesel.

50 villages sont pris en compte par le projet grâce auquel plus de 100 000 personnes (dont 52 000 femmes) auront accès à l’énergie solaire ; 53 000 emplois directs et indirects seront créés ; 50 plateformes multifonctionnelles seront hybridées avec le système solaire photovoltaïque et 100 microentreprises rurales seront développées dans les zones du projet.

Après toutes les réalisations communautaires, pour sa durabilité, le gouvernement mettrait en place les mécanismes relatifs à la gouvernance des infrastructures communautaires, ainsi que les organisations et réseaux qui participent à leur construction et à leur entretien.

Le développement local amorcé par le Togo depuis 2019, devait accélérer une bonne gestion des infrastructures sociocommunautaires.

En moins de 10 ans, le Togo a installé via un programme national, une centaine de PTFM qui ont considérablement boosté le développement rural : 260 micro entreprises rurales et  4 200  emplois directs et indirects ont été créés, plus de 700 000 femmes en ont bénéficié, et l’implantation de mini adductions d’eau et l’équipement des salles de classes ont été favorisés.

Lu 141 fois Dernière modification le samedi, 23 janvier 2021 20:51

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.