Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 879 / Hier = 5504 / Cette semaine = 6383 / Ce mois = 6383 / Total = 2558393

lundi, 23 novembre 2020 16:42

Budget 2021 : Une stratégie budgétaire prudente en vue de garantir la soutenabilité des finances publiques au Togo

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi TSEGAN, a présidé, ce 23 novembre 2020, l’ouverture des travaux de l’étude en commission du projet de loi de finances, exercice 2021 en présence du Ministre de l’Economie et des Finances, Sani YAYA et du Ministre chargé des relations avec les institutions de la République, Christian TRIMUA.

 

« Le projet loi de finances exercice 2021 est celui des grandes innovations mieux, celui des grandes premières. Il est le premier adopté par le nouveau Gouvernement suite à l’approbation de son programme d’actions, inaugurant une nouvelle ère dans la gouvernance. Il est aussi le premier projet de loi de finances inspiré par la vision Togo 2025 du Chef de l’Etat. C’est également la première fois que l’Assemblée nationale examine un projet de loi de finances consacré à la gestion axée sur les résultats, autrement dit un projet de loi sous forme de budget-programme», a déclaré la présidente de l’Assemblée nationale.

Les priorités du budget exercice 2021 portent sur la budgétisation des engagements qui ressortent de la feuille de route du gouvernement traduite dans sa politique générale.

En dépit des énormes contraintes liées à l’épidémie, le budget 2021 sera orienté vers les priorités sociales avec une hausse de 10,8% des dépenses sociales par rapport à l’année dernière avec 445,1 milliards de FCFA. Sur ce plan, il faut souligner que l’éducation occupe une très bonne place avec 195,5 milliards FCFA pour améliorer les conditions de l’enseignement dans notre pays.

D’autres secteurs notamment l’agriculture, la santé, l’économie numérique font parties des priorités du budget exercice 2021.

« Pour la première fois, le projet de loi de finances intègrera une loi de programmation militaire en un double point de vue. D’un côté, il traduit la volonté affichée du Président de la République, Chef des armées, d’imprimer une gestion moderne et transparente de l’effort de défense et de sécurité. D’un autre côté, cela démontre la place de choix qu’occupe ce secteur dans les politiques et stratégies du Togo face aux diverses menaces sécuritaires dans la sous-région », a souligné Yawa Djigbodi TSEGAN.

La politique budgétaire de cet exercice 2021 est un peu spécifique, en ce qu’il consacre, l’adoption pleine et entière et la mise en œuvre du budget programme, contrairement aux années antérieures où c’était le budget de moyens.

Toutefois, il sera maintenu une stratégie budgétaire prudente en 2021, en vue de garantir la soutenabilité des finances publiques à travers une amélioration de recouvrement des recettes et une maitrise des dépenses.

Pour le ministre de l’Economie et des Finances, cet exercice consacre la déconcentration de la fonction d’ordonnancement.

« Vous savez très bien qu’avant, c’était le ministre des finances qui était l’ordonnateur principal unique en dépenses et en recettes du budget de l’Etat. Aujourd’hui, il reste bien sûr l’ordonnateur principal unique en recettes, mais la fonction d’ordonnateur en matière de dépenses est désormais déconcentrée au niveau de chaque ministère et chaque structure, chaque institution de l’Etat. Voilà la nouveauté et nous allons donc mettre en œuvre cette réforme désormais à partir donc de 2021, pour se conformer à nos engagements », a expliqué Sani Yaya.

Lu 197 fois Dernière modification le lundi, 23 novembre 2020 17:16

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.