n
Date du jour :

Google ads

Aujourd'hui 459

Hier 740

Semaine 1595

Mois 459

Total 25486

19è journée internationale de lutte contre la corruption: La HAPLUCIA invite les Togolais à dire non à la corruption, à résister aux actes de corruption

décembre 09, 2022 0 930

La Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA) a célébré ce 09 décembre 2022, la 19è journée internationale de lutte contre la corruption.

Cette commémoration marque aussi les 20 ans de la Convention des Nations unies contre la corruption. Cette journée a été instituée par les Nations-Unies pour sensibiliser le monde sur l’existence du fléau et ses effets néfastes. Elle vise également à faire connaître le rôle de la Convention des nations unies contre la corruption (CNUCC).

Une conférence-débat sur le thème « 20 ans de la Convention des Nations unies contre la corruption : unissons le monde contre la corruption », a marqué l'évènement à Lomé.

Les acquis de la Convention des nations unies contre la corruption, les défis et les perspectives sont présentés aux acteurs engagés dans la lutte contre ce fléau.

Concernant les acquis, les orateurs ont fait savoir que la convention est un instrument de portée internationale qui réunit 165 Etats sur les 197 membres des Nations unies. La mise en œuvre, de cet instrument juridique a abouti à la dotation des réglementations inter-Etats de lutte contre la corruption tels que la Convention interaméricaine contre la corruption (Amérique) ; convention union africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption (Afrique). 

"La convention a permis aux différents Etats de mettre en place des mécanismes de lutte contre la corruption, à l’instar de la HAPLUCIA au Togo. malgré ces acquis, des scandales financiers existent encore. Quand vous prenez des classements mondiaux, il y a plein de pays qui sont en retard. Malgré les dispositifs existants, ils n’arrivent pas à lutter efficacement contre ce fléau », a déploré Etsè Affala, spécialiste des questions de corruption.

Pour Abalo Kataro spécialiste en bonne gouvernance et transparence, au vu des persistance du problème, il est suggéré aux autorités la diversification et l’évolution des approches pour préserver et consolider les acquis en mettant l’accent sur la réactivation et la redynamisation des soutiens techniques et financiers aux organisations de la société civile engagées dans la lutte contre la corruption ainsi que l’implication des mouvements des femmes et jeunes dans ce combat.

"On émet le vœu que les citoyens adhèrent à la culture de l’intégrité et à celle de l’excellence pour contribuer à mettre fin à la corruption", a-t-il indiqué.

Le président de la HAPLUCIA, Essohana Wiyao a exprimé sa gratitude aux partenaires techniques et financiers qui accompagnent sa structure dans l’accomplissement de sa mission.

"Nous invitons les Togolais à dire non à la corruption, à résister aux actes de corruption et à les dénoncer aux autorités compétentes", a-t-il exhorté.

Le Togo a engagé une série de réformes d’un point de vue normatif, institutionnel, mais également processuel afin de lutter contre la corruption. 

Le pays s’est doté d’un plan stratégique national quinquennal en trois axes principaux ; le renforcement du cadre juridique et institutionnel de lutte contre la corruption dans le pays ; œuvrer à la mobilisation de tous les acteurs et secteurs d’intervention confondus à la lutte contre la corruption ; mener des actions pour renforcer l’intégrité, la transparence et la qualité dans l’administration publique. 

 

Last modified on vendredi, 09 décembre 2022 19:50

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires