n
Date du jour :

Google ads

Aujourd'hui 436

Hier 740

Semaine 1572

Mois 436

Total 25463

Grâce au PAEIJ-SP, le village de Tigoé (Akoumapé) bénéficiera d’infrastructures socio- économiques de base d’une valeur de plus de 90 millions de FCFA

décembre 02, 2022 0 1215

La ministre du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes (MDBJEJ) Mme Myriam DOSSOU d’ALMEIDA a procédé à la pose de la première pierre pour les travaux de constructions d’infrastructures socio-économiques de base pour le village de Tigoé, dans le canton d’Akoumapé (Vo), le 1er décembre 2022.

 

Le Projet d’Appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs Porteurs (PAEIJ-SP)  s’est engagé à appuyer un groupement d’hommes et de femmes sur une niche d’emplois et de création de richesse. Il s’agit de la transformation de noix de coco en huile de coco et dérivées, dans le village de Tigoé dans le canton d’Akoumapé.

Le PAEIJ-SP lance ainsi les travaux de construction d’un forage, de magasins de stockage, de salle d’exposition et d’une clôture pour renforcer les activités du groupement Kékéli de Tigoé composé de 52 personnes dont 35 femmes qui transforment la noix de coco en huile de coco et dérivés. Il bénéficiera également de l’accompagnement pour l’amélioration de l’outillage de production (tricycle, bassine, moulin à maïs, marmites, foyer amélioré, bouteille de gaz butane etc.), ainsi que le renforcement des fonds de roulement.

Les travaux de construction qui vont durer trois mois sont estimés à un montant de plus de 90 millions de FCFA.

« La pose de la première pierre pour les travaux de construction, confirme non seulement la volonté du Gouvernement Togolais de doter nos communautés d’infrastructures de base, mais aussi la détermination des plus hautes autorités de notre pays à ne laisser personne sur le côté. Cette vision est inscrite en lettres d’or dans la feuille de route Gouvernementale 2020-2025, en son premier axe qui vise à « Renforcer l’inclusion et l’harmonie sociales et garantir la paix », a indiqué Kossivi AGBO, le coordonnateur du PAEIJ-SP.

C’est une vive émotion au niveau des bénéficiaires le groupement Kékéli qui a exprimé toute sa gratitude au gouvernement et souhaite voir la production doublée voire triplée.

« Nous croyons qu’avec cette infrastructure, la production de l’huile de coco va largement augmenter de même que le revenu. Le forage et le moulin permettront d’avoir de l’eau pour fabriquer la farine du manioc », a laissé entendre Mme Anayo Amélé, Présidente de la Coopérative Victoire-Kékéli.

Depuis sa mise en œuvre, le PAEIJ-SP, avec le soutien financier de la BAD, a renforcé les capacités des principaux maillons de la chaine de valeur agricole qui sont interconnectés et, à veiller à améliorer la compétitivité des entreprises structurantes identifiées dans les chaines de valeurs agricoles à fort potentiel économique.

 

Mis en œuvre par le ministère du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes avec l’appui financier de la Banque Africaine de Développement (BAD), le PAEIJ-SP a, en 7 ans de mise en œuvre (2016-2022), permis la création de 55 397 emplois durables dont 25% de femmes et plus de 800.000 emplois saisonniers créés, 41 PME/PMI, 1420 jeunes entrepreneurs et 3 178 groupements agricoles ont été appuyées dans les clusters agro-industriels

 

Last modified on vendredi, 02 décembre 2022 23:17

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires