n
Date du jour :

Google ads

Aujourd'hui 433

Hier 740

Semaine 1569

Mois 433

Total 25460

AFIS 2022 : M. Faissal CHAHROUR, DG BIA-Togo, « AFIS 2022 est un évènement important qui confirme encore que Lomé est dans une dynamique de développement » 

novembre 27, 2022 0 1286

Les 28 et 29 novembre 2022 à Lomé, au Togo se tiendra le sommet annuel de l’AFRICA FINANCIAL INDUSTRY SUMMIT-AFIS.

AFIS est une plateforme visant à favoriser l’émergence d’un secteur panafricain des services financiers moderne, innovant et inclusif. AFIS 2022 se déroulera en présentiel et accueillera plus de 500 leaders, parmi les plus influents de tous les secteurs de l’industrie financière africaine.

Les acteurs du secteur bancaire soutiennent l’évènement à sa juste valeur. Parmi ces 14 banques installées au Togo, la Banque Internationale pour l’Afrique au Togo (BIA Togo), filiale du groupe bancaire marocain Attijariwafa bank depuis 2013 adhère à la thématique d’AFIS 2022 qui planchera sur la manière dont l’industrie financière africaine peut s’adapter aux grands bouleversements économiques actuels et tirer parti de l’avènement de la Zone de libre-échange.

« La BIA est une banque d’histoire au Togo et qui a toujours œuvré pour l’intégration financière pour la facilitation des services financiers et leur disponibilité au niveau du pays. Depuis que le Groupe d'Attijariwafa a repris la BIA, on a continué sur le même chemin pour mettre à la disposition des clients qu’ils soient entreprises, particuliers, PME-PMI tous les services bancaires. La banque est dans cette logique ; on n’est dans l’accompagnement aussi du pays dans les grands projets structurants dont le dernier est le financement de la Plateforme Industrielle d’Adetikope mais on a participé à d’autres projets d’envergure comme Kékéli Efficient Power Thermal Plant. Nous sommes ravis de voir Lomé sous les projecteurs de tous les médias au niveau international. AFIS 2022 est un évènement important et qui à sa valeur, cela confirme encore que Lomé est dans une dynamique de développement, de confirmer sa position dans la sous- région », a indiqué M. Faissal CHAHROUR, DG BIA-Togo, au micro de la TVT (télévision publique).

Alors que les nouvelles technologies révolutionnent le monde de la finance, l’AFIS propose aux secteurs privé et public réunis de débattre de la manière continentale africaine (Zlecaf) pour se transformer.

En quelques années, l'Afrique a su se hisser à l'avant-garde mondiale de l’industrie du mobile money et favoriser l’essor des fintechs, laissant espérer une transformation numérique rapide et capable d’accélérer l’intégration économique du continent. A travers cet événement exceptionnel, l’ambition d’AFIS est de rassembler l’industrie financière dans son ensemble face à ces enjeux critiques.

Durant deux jours de débats, panels, ateliers, tables rondes, keynotes, l’industrie financière s’attachera à aborder le large volet de thématiques qui animent son quotidien. 

« Le numérique et le digital de manière générale, c’est l’avenir de la banque, de l’industrie financière. Il faut dire notre offre en terme de banque digitale, elle est aujourd’hui aux fonctionnalités basiques, élémentaires et autres, Mais on a toute une stratégie de développement de l’offre digitale. Notre ambition, c’est de mettre à la disposition de nos clients, beaucoup plus de services via les canaux digitaux. Mais il est aussi question de développer cette offre comme on le fait déjà pour les e-paiements de la CNSS et l’OTR. Mais, on va encore développer tout ce qui est transfert de fonds à travers l’électronique. Nous sommes en train de développer tous ces services », a expliqué le DG BIA-Togo.

Rappelons que la BIA-Togo est un acteur incontournable du secteur bancaire Togolais. BIA Togo propose à ses clients particuliers et professionnels une large gamme de produits et services bancaires ainsi qu’une gamme complète de solutions bancaires destinée aux besoins spécifiques des entreprises et des investisseurs.

Pour l’édition AFIS 2020, sont annoncées à Lomé, des personnalités comme Makhtar Diop, directeur général et vice-président exécutif de l’IFC, Sitoyo Lopokoiyit, PDG, M-PESA, Nezha Hayat, présidente de l’autorité marocaine du marché des capitaux, les gouverneurs du BEAC, de la BCEAO et de la banque centrale du Kénya, ou Mary Wangari Wamae, administratrice exécutive de Equity group holdings.

 

Jojo

 

 

 

Last modified on dimanche, 27 novembre 2022 22:26

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires