n
Date du jour :

Aujourd'hui 336

Hier 603

Semaine 2511

Mois 12541

Total 299949

Rapport sur le développement humain 2023-2024 : Le Togo enregistre des progrès notables

juin 18, 2024 0 422

Le Togo  a procédé ce mardi 18 juin 2024 au lancement de l'édition 2023-2024 du Rapport sur le Développement Humain (RDH) du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Le thème de cette année est "Sortir de l'impasse : repenser la coopération dans un monde polarisé". Cette cérémonie, présidée par Mme Sandra Ablamba Johnson, ministre secrétaire générale de la présidence de la république, a rassemblé de nombreuses personnalités de divers secteurs d’activités. 

Le rapport de cette année met en lumière les impacts de la pandémie de COVID-19, la guerre en Ukraine et les catastrophes climatiques sur l'insécurité et l'incertitude globales. Il souligne l'importance d'un développement humain centré sur des conditions de vie améliorées, la paix, et la sécurité. Selon Sandra Ablamba Johnson, "ce développement humain permet de manière approfondie les enjeux cruciaux du changement climatique, de la paix et de la sécurité".

Le Togo a enregistré une amélioration de son indice de développement humain, passant de 0,539 en 2021-2022 à 0,547 en 2023-2024. Cette progression place le Togo au premier rang dans l'espace CEDEAO pour la cinquième année consécutive et quatrième dans l'espace CEDEAO.  "Ce classement montre que notre pays sous le leadership du chef de l'État a fait le choix du développement centré sur l'humain. Vous avez tous vu le témoignage des femmes dans la salle tout de suite. Il faut qu'à travers l'appui d'une femme, toute une famille puisse bénéficier. C'est ça le choix du chef de l'État. C'est ça le choix du Togo.", a déclaré Sandra Ablamba Johnson.

Divers facteurs expliquent cette amélioration. Le gouvernement togolais a créé un cadre institutionnel fonctionnel avec des programmes favorisant l'entrepreneuriat des jeunes et des femmes. Parmi ces initiatives figurent le Fonds d'appui aux Initiatives économiques des jeunes (FAIEJ), le Projet d'Appui à l'Employabilité et à l'Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAEU-SP), et le Fonds national de la finance Inclusive (FNFI).

L'engagement du gouvernement dans la formation, l'accompagnement financier, et l'accès aux marchés est crucial pour l'inclusion économique. Les efforts pour promouvoir l'entrepreneuriat rural et la consolidation de la paix et de la stabilité régionale sont également des éléments clés de cette stratégie.

En matière de lutte contre le réchauffement climatique, le Togo a lancé une campagne de reboisement visant à planter un milliard d'arbres d'ici la prochaine décennie. Des initiatives pour promouvoir les énergies renouvelables, comme la construction de centrales solaires, et un programme de mobilité verte pour augmenter l'utilisation des véhicules électriques, montrent l'engagement du pays à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Le développement de secteurs comme l'économie bleue, verte, circulaire et numérique offre de nouvelles opportunités entrepreneuriales. Ces efforts contribuent à un environnement des affaires favorable, incitant les jeunes à s'engager dans l'entrepreneuriat dans divers secteurs économiques.

Mme Binta Sanneh, représentante résidente du PNUD au Togo, a souligné l'importance de la coopération internationale dans le contexte actuel. "Il est impératif de rechercher un terrain d'entente où les gens pourront conserver leurs intérêts et priorités divers", a-t-elle déclaré. Elle a également insisté sur la nécessité d'une nouvelle architecture pour la coopération internationale afin de répondre aux défis globaux et d'exploiter le potentiel de la révolution numérique. Elle a ajouté : "Nous devons permettre aux gens de poursuivre leurs ambitions légitimes de sécurité humaine sans protectionnisme."

Le rapport RDH 2023-2024 présente un tableau optimiste des progrès du Togo, tout en appelant à une coopération internationale renforcée pour surmonter les défis futurs. "Nous avons besoin d'une architecture du 21ème siècle pour la coopération internationale afin de fournir des biens publics mondiaux", a conclu Mme Sanneh.

Last modified on mardi, 18 juin 2024 18:30

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires