n
Date du jour :

Aujourd'hui 627

Hier 944

Semaine 3344

Mois 14047

Total 256399

Média : La HAAC prend ses responsabilités face à la dégradation de la paix sociale au Togo  

avril 16, 2024 0 709

Depuis quelques jours circule sur les réseaux sociaux, une vidéo d'un sieur Thomas Dietrich, un français se présentant comme un écrivain. Il est arrivé au Togo et a annoncé les couleurs de la mission qu’il est venu accomplir.

"Traitant le Togo de la plus vieille dictature au monde, ce monsieur, à en croire des informations concordantes serait entré au Togo par une voie de contrebandiers et ne serait pas détenteur d’une quelconque accréditation comme il le raconte à qui veut l’entendre. Il ressort que Monsieur Thomas n’a effectivement aucune accréditation lui permettant de fouler le sol togolais. Outre cet aspect les propos tenus sont d’une rare gravité et de nature à compromettre la paix sociale au Togo", apprend-t-on.

Face à cette situation, déjà, les autorités togolaises en charge de la communication ont pris leur responsabilité pour une couverture médiatique professionnelle des journalistes pour le double scrutin législatif et régional qu’organise le Togo le 29 Avril prochain.

C’est ce qui ressort d’un communiqué de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), publié le 15 avril 2024.

« L’autorité de régulation de la presse togolaise informe les journalistes de la suspension provisoire à partir de ce 15 avril 2024 de la délivrance des accréditations. En effet, selon la HAAC cette décision est liée au problème de l’Envoyé spécial Thomas Pierre Dietrich de la chaine Africa XXI. Ce journaliste, selon nos informations, est rentré sur le territoire togolais avec un visa touristique avant de se déclarer journaliste en postant des vidéos sur les réseaux sociaux jugée offensant pour le pays. Il serait interpellé par les services de renseignements et déclaré persona non grata au Togo », selon le communiqué de la HAAC cité par le site togoscoop.

Aussi, la HAAC reproche en outre au groupe de Média RFI et France 24 des « manquements graves » dans la couverture de l’actualité ces derniers temps en violations des règles déontologiques depuis l’adoption de la nouvelle constitution par l’assemblée nationale.

La HAAC motive sa décision par la note d’information du ministère de la sécurité et de la protection civile en date du 11 avril 2024 suspendant la délivrance de visa d’entrée au Togo en mode express.

Au Togo, la Haute Autorité de l'audiovisuel et de la communication (HAAC) se mobilise pour encadrer la couverture médiatique des prochaines élections, régionales et législatives. L’autorité de régulation a déjà examiné en février dernier les textes réglementaires de la couverture médiatique pour les élections avec les hommes de médias.

Last modified on mardi, 16 avril 2024 10:36

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires