n
Date du jour :

Aujourd'hui 115

Hier 396

Semaine 1736

Mois 2870

Total 65861

UEMOA : La 8è Réunion du Comité Consultatif sur les Transports Maritimes se tient à Lomé

mai 09, 2023 0 267

 

Afin d’échanger principalement sur l’état d’avancement de la mise en œuvre des fonds nationaux et du fonds régional ainsi que des évolutions intervenues en matière de transport maritime, le Département de l’Aménagement du Territoire Communautaire et des Transports organise la huitième réunion du Comité consultatif sur les transports maritimes Du 09 au 11 mai 2023 à Lomé (Togo).

Conformément à l’article 4 de la Décision N°07/2018/COM/UEMOA du 11 janvier 2018 portant composition, attributions et fonctionnement du Comité Consultatif sur les Transports Maritimes, le Comité Consultatif est chargé d’assister la Commission de l’UEMOA dans la mise en œuvre de la politique communautaire sous-secteur maritime.

Cette réunion a vise à  faire l’état des lieux de l’application par les Etats du Règlement d’exécution n°003/2019/COM/UEMOA du 04 mars 2019 déterminant le taux, les modalités de perception et de répartition de la redevance due par les armateurs communautaires et étrangers exploitant un service de transport international; de discuter des mesures prises par les Etats et la Commission pour l’opérationnalisation des fonds nationaux et du fonds régional de développement du sous-secteur maritime; d’examiner les recommandations de l’étude des taux de fret maritime et charges connexes sur les importations et les exportations des pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ainsi que l’étude relative à l’analyse des coûts et délais de passage portuaire dans les ports des pays de l’UEMOA et du Ghana et faire le point des différentes évolutions intervenues dans le secteur des transports maritimes au niveau communautaire et dans chacun des Etats de l’Union.

« Il est définitivement acquis que au moins  80 % du commerce mondial en volume et plus de 70 % en valeur sont acheminés par mer et pris en charge par les ports du monde entier et que  cette proportion est encore plus élevée dans la plupart des pays en développement. Nos économies, basées essentiellement  sur  l’exportation de matières premières agricoles, minières et minérales et l’importation de biens de consommation et d’équipement sont donc grandement dépendantes du transport maritime. Cependant, force est de constater que ce transport n’est assuré par aucune compagnie nationale ou sous régionale et reste sujet  à des règles de jeu de compétitivité définies unilatéralement par des multinationales auprès desquelles nos arguments n’ont pas souvent droit de cité. L’élaboration d’un plan d’action SMART, en vue de la réduction des taux de fret et des délais et coûts du passage portuaire inscrite à l’ordre du jour de votre rencontre ainsi que les autres thèmes prévus au menu vont à n’en pas douter conduire à des propositions de haute facture », a déclaré, Kokou Edem Tengue, ministre de l'Économie maritime, de la Pêche et de la Protection côtière.

 

L’Accord portant établissement de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) est une opportunité d’ouverture majeure pour le développement du transport maritime dans l’Union.

Last modified on mardi, 09 mai 2023 18:06

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires