n
Date du jour :

Google ads

Aujourd'hui 463

Hier 740

Semaine 1599

Mois 463

Total 25490

Libération des 46 soldats ivoiriens: L’Union Africaine et la CEDEAO félicitent Faure Gnassingbé pour la médiation

janvier 10, 2023 0 278

 

Détenus au Mali depuis le 10 juillet 2022, les 46 soldats ivoiriens ont regagné leur pays, samedi soir, après être libérés suite à la grâce du président de la transition malienne Assimi Goïta.

Un dénouement heureux, grâce, certes à la volonté des deux pays protagonistes dans la crise, mais surtout à l’équation personnelle du numéro un togolais Faure Essozimna Gnassingbé.

Aujourd’hui, les talents de négociateur et de faiseur de paix et de cohésion dans la sous-région du président Faure Gnassingbé sont reconnus par tous, car cette libération n’est pas donnée.

Le président de la Commission de l’UA Moussa F. Mahamat félicite le président Faure Gnassingbé pour sa facilitation.

C’est ainsi qu’après le président Assimi Goïta dans le communiqué de grâce et son homologue Alassane Ouattara à la réception des 46 militaires, la CEDEAO et l’Union africaine saluent vivement les acteurs ayant contribué à la fin heureuse de l’affaire des « soldats ivoiriens détenus à Bamako depuis le 10 juillet 2022 », principalement le président de la République togolaise, Faure Essozimna Gnassingbé.

« Je me félicite du dénouement heureux de l’affaire des soldats ivoiriens arrêtés au Mali. Je salue la sagesse des autorités ivoiriennes et maliennes d’être parvenues à une solution diplomatique. Mes félicitations au Président Faure Gnassingbé qui a inlassablement contribué à la résolution de cette crise », a réagi Moussa F. Mahamat, actuel président de la Commission de l’Union Africaine.

Dans la même foulée, le président en exercice de la CEDEAO, Umaro S. Embalo, a également apprécié le pacifisme des uns et des autres dans la conclusion heureuse de ce bras de fer diplomatique qui a duré six mois.

Déjà samedi, en route vers Abidjan, la délégation ivoirienne a marqué un arrêt à Lomé, devoir de gratitude oblige. Cette escale a permis aux militaires libérés et aux autres membres de la délégation de témoigner leur gratitude au chef de l’Etat togolais pour sa gestion de la crise née de l’arrestation de 49 soldats ivoiriens au Mali, le 10 juillet 2022.

Au nom du président ivoirien, Alassane Ouattara, le ministre ivoirien de la défense, Téné Birahima Ouattara, a alors exprimé la profonde reconnaissance de son pays au chef de l’Etat togolais pour sa médiation qui a conduit au dénouement heureux de la situation. « Le Président Ouattara nous a demandé de venir remercier le Président Faure Gnassingbé pour l’action qu’il a menée pour obtenir la libération des 46 soldats après celle des trois femmes militaires, déjà libérées en septembre 2022. Il a fallu toute la détermination du président de la République Togolaise durant ces six mois, pour que nous puissions obtenir ce résultat, aujourd’hui », a reconnu le ministre de la défense de la Côte-d’Ivoire.

Au nom de la diplomatie togolaise, le ministre Robert Dussey, des Affaires étrangères, a, au nom du président de la République, Faure Gnassingbé, remercié les Présidents Alassane Ouattara et Assimi Goïta, qui ont accepté la médiation togolaise. « Nous sommes contents de retrouver les soldats libérés. C’est la fin de ce dossier », a-t-il également twitté.

Le Président Faure Gnassingbé s’est réjoui de cet heureux dénouement et a réitéré son engagement à continuer d’œuvrer en faveur de la paix entre les Etats et de la cohésion entre les peuples.

Rigobert B.

 
 
 

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires