n
Date du jour :

Google ads

Aujourd'hui 76

Hier 439

Semaine 2634

Mois 1498

Total 26525

Eau et assainissement: Des progrès considérables pour que l’eau ne manque pas aux populations du Togo

janvier 03, 2023 0 271

En 2021, les données fournies par le ministère de l’Eau et de l'Hydraulique villageoise faisaient état d’un taux de desserte en eau potable de 61,5% au niveau national, dont 60,25% en milieu urbain, 52,88% en milieu semi-urbain et 69,49% en milieu rural.

Le pays entend évoluer grâce entre autres dispositifs, à la stratégie d’approvisionnement en eau potable pour offrir un accès généralisé à l’eau potable à l’ensemble de la population et le Plan directeur du Grand Lomé. L’ambition est d’atteindre 100% de desserte en eau potable dans l’ensemble du pays à l’horizon 2030.

Pour 2022, le secteur de l’eau potable a eu droit à une dotation budgétaire de 23 milliards de francs CFA selon la loi de finances, exercice 2022. Parmi les actions phares, la phase 2 du Projet d’amélioration des conditions sanitaires en milieu scolaire et rural des régions de la Kara et des Savanes (Passco) a visé l’installation de plus de 400 pompes hydrauliques dans le nord du pays.

Démarré depuis février 2021 avec un coût total de 6,58 milliards de francs CFA, le Passco 2 procèdera également à la réhabilitation de 200 anciens forages dans les deux régions. Les activités connaissent une évolution satisfaisante avec 185 forages en cours de construction dans la région des Savanes. Plus de 1 000 forages seront comptés in fine pour le Passco 1 et 2.

Les coûts de mise en œuvre de la stratégie d’accès à l’eau potable au Togo 2021-2030 et du Plan directeur du Grand Lomé pour la période 2023-2050 sont respectivement estimés à 677 milliards et 1 433 milliards de francs CFA. Et c’est désormais vers la mobilisation des ressources que le gouvernement togolais oriente ses efforts, en comptant à la fois sur les capacités du pays et sur les différents partenaires.

A cet effet, au cours de la table ronde sur l’eau et l’assainissement tenue les 1er et 02 décembre 2022 à Lomé, l’Etat a su notamment obtenir la confiance des partenaires économiques pour des promesses de financement.

Elles sont évaluées à hauteur de 157 milliards de francs CFA (plus de 232 millions d’euros). De quoi contribuer à se rapprocher des grandes ambitions du gouvernement et à combler les attentes des populations.

Last modified on mardi, 03 janvier 2023 11:59

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires