n
Date du jour :

Google ads

Aujourd'hui 79

Hier 439

Semaine 2637

Mois 1501

Total 26528

CTOP : Journée de Célébration de l’apothéose de l’Année Internationale de la Pêche et de l’Aquaculture Artisanale (AIPAA-2022) au Port de pêche de Lomé.

décembre 30, 2022 0 291

Dans le cadre de l’Année Internationale de la Pêche et l’Aquaculture Artisanale (AIPAA 2022), la Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de producteurs agricoles (CTOP) a organisé une Journée de Célébration de l’apothéose de l’Année Internationale de la Pêche et de l’Aquaculture Artisanale (AIPAA-2022) le 22 décembre 2022 au Port de pêche de Lomé.

En effet, la journée marquant cette commémoration a bénéficié d'une touche particulière au niveau du Togo, grâce à l'appui de la FAO. C'est une opportunité pour mieux se ressourcer pour assurer une durabilité de la pêche artisanale.

Les pêcheurs artisanaux font partie des acteurs importants de l'agriculture familiale. Environ 12,3 millions de personnes travaillent dans la pêche en Afrique, dont plus de 7,5 millions d'hommes et 2,3 millions de femmes dans la pêche artisanale. Ce secteur, au Togo, emploie une main d'œuvre estimée à 8240 personnes dans les activités de pêche marine à petite échelle selon des enquêtes de la FAO.

La journée de la célébration de l’apothéose de Année Internationale de la Pêche et de l’Aquaculture Artisanale (AIPAA-2022) est une opportunité pour informer et sensibiliser le monde à la contribution de la pêche et de l'aquaculture artisanale au développement durable, et plus particulièrement à la sécurité alimentaire et à la nutrition, à l'éradication de la pauvreté et à l'exploitation durable des ressources naturelles, et inciter le public à agir pour soutenir ce secteur.

Venus de tous les coins et recoins de la Terre de nos Aïeux, le Togo, les différents acteurs intervenants dans le secteur de la pêche et de l'aquaculture ont marqué cette manifestation de leur présence.

Initiée par la CTOP en collaboration avec la FAO et le ministère de l'économie maritime, cette occasion a permis aux uns et aux autres de relever les défis auxquels ils font face dans leur secteur, de répertorier les difficultés rencontrées dans l'exercice de leur travail et d'essayer d'y trouver des apports de solutions.

Mr Legbeze Dosseh, président de la Fédération Nationale des Unions de Coopératives de pêche du Togo, s'est réjoui de l'organisation de cette journée, la deuxième du genre. Il a profité de cette fenêtre pour remercier le gouvernement togolais, la CTOP et la FAO pour les divers matériels offerts à eux pour leur permettre d'améliorer leur condition de travail et partant de là, leur bien-être.

Il n'a pas manqué de féliciter le gouvernement également pour la construction du nouveau port de pêche qui répond aux normes de la pêche internationale, de la construction d'une nouvelle station d'essence en cours, de multiples formations de renforcement de capacités grâce à la coopération japonaise. Il a souligné également que grâce à ses multiples formations dont ils ont été bénéficiaires, ils transforment les déchets de poissons en Farine de poisson qui sert dans l'alimentation des poissons en matière de pisciculture et d'autres animaux.

Il est à noter que le Togo, sous le leadership du ministère de l'agriculture, de l'élevage et du développement rural (MAEDR) et de la Plateforme Nationale de promotion de l'agriculture familiale au Togo (PNAFAT), avec l'appui financier et technique de la FAO, du FIDA et du Forum Rural Mondial (FRM), a validé en décembre 2021 son Plan d'action national de la promotion de l'agriculture familiale (2021-2030), qui est l'aboutissement d'un processus inclusif et participatif.

De la visite des différents stands dressés à cette occasion en passant par les jeux de corde entre deux équipes, l'opportunité a permis de découvrir les différents types de poissons, morts ou vivants, et du travail qui se fait concrètement sur les filets avant la pêche. Plusieurs pêcheurs, mareyeurs et fumeuses ont été décorés.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre de célébration de l'année internationale de la pêche et de l'aquaculture, un cadre de reconnaissance important vis-à-vis des millions de petits pêcheurs, pisciculteurs et ouvriers du secteur de la pêche qui fournissent des aliments sains et nutritifs à des milliards de personnes et contribuent à atteindre le programme « Faim Zéro ».

Au Togo, la pêche artisanale et l'aquaculture connaît une remarquable évolution portée par les efforts consentis durant les dernières années par le gouvernement togolais sous le leadership du Chef de l'État, SEM, Faure Essozimna GNASSINGBÉ. Selon les statistiques, plus de 1300 tonnes de poissons d'une trentaine d'espèces différentes ont été pêchés au cours des cinq premiers mois de l'année contre 977 tonnes la même période de l'an dernier. Pour les différents acteurs, cette amélioration dans la capture des poissons s'explique par une mer favorable et également attribuable à l'amélioration des conditions de travail pour les pêcheurs et les mareyeuses.

 

Jean-Marc

 

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires