n
Date du jour :

Google ads

Aujourd'hui 459

Hier 740

Semaine 1595

Mois 459

Total 25486

Filière café/cacao: Le gouvernement implique davantage la chefferie traditionnelle pour une compétitivité et durabilité

décembre 27, 2022 0 361

La grande salle de réunion du Grand Hôtel du 30 août à Kpalimé, a servi de cadre le 26 décembre 2022 à une rencontre qui a regroupé les ministres Kodjo ADEDZE et Dodji Komla KOKOROKO, respectivement chargés du commerce, de l’industrie et de la consommation locale et des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, le secrétaire général du comité de coordination pour les filières café et cacao et les chefs traditionnels de Kloto.

Organisée par le ministère du commerce, de l’industrie et de la consommation locale par le biais du comité de coordination pour les filières café et cacao (CCFCC) sur l’initiative du Chef de l’Etat, cette rencontre a pour objectif d’impliquer davantage les chefs traditionnels de la zone de production de café et cacao dans l’ensemble des réflexions menées pour une meilleure organisation de la filière.

Garants des us et coutumes, les chefs traditionnels constituent un maillon essentiel de la chaîne de valeurs café et cacao. Non seulement, ils sont eux-mêmes producteurs, mais aussi mobilisateurs et organisateurs des acteurs de la filière café et cacao. « C’est pour cette raison que nous avons cru bon de les rassembler et les sensibiliser suffisamment pour qu’ils puissent mieux encadrer les autres producteurs et leur rappeler l’intérêt ainsi que l’enjeu de la relance économique post-covid19 pour le Togo en général et le grand Kloto en particulier » a laissé entendre le Ministre ADEDZE. « Monsieur le Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE a effectué plusieurs fois le déplacement de cette grande région pour mieux connaître les réalités du terrain. A ces occasions, les Chefs traditionnels lui ont adressé des sollicitations parmi lesquelles il faut noter entre autres, l’appui aux producteurs de café et cacao, la construction d’infrastructures marchandes et routières, etc. A cet effet, des dispositions ont été prises relativement à la réhabilitation desdites infrastructures devant faciliter le déplacement des producteurs de même que le transport de leurs produits en toute sécurité et d’autres mesures pour une filière café-cacao plus compétitive et durable. Ce sont ces belles avancées que nous avons voulu relayer au niveau des chefs traditionnels », a-t-il précisé.

Le secrétaire général du Comité de coordination pour les filières café et cacao, Monsieur Enselme GOUTHON, pour sa part, a souligné la pertinence aujourd’hui, d’associer davantage les chefs traditionnels dans l’ensemble des réflexions à mener dans le secteur café et cacao en répondant ainsi à la volonté du Gouvernement togolais de bâtir des secteurs d’activités à forts potentiels, inclusifs et créateurs d’emplois durables et décents.

Togbui Dzédo V, Chef canton de Womé, a, au nom du Conseil des chefs traditionnels de Kloto, adressé ses vifs remerciements au Chef de l’Etat pour son soutien indéfectible à la filière café et cacao. Il a saisi l’occasion pour inviter la population à s’investir massivement dans la production de café et cacao qui représentent aujourd’hui un ensemble d’opportunités pour les jeunes et les femmes.

La rencontre de Kpalimé a été l’occasion, pour les membres du Gouvernement de présenter les meilleurs vœux du chef de l’Etat pour l’année 2023, à la Chefferie traditionnelle.

La rencontre a connu la présence du Préfet de Kloto, Assan Koku Bertin, du Maire de la commune de Kloto 1, Winny Yawo Dogbatsè et de celui de Kloto 2, Abotsi-Dzégbla Mensah.

 source: ministère du commerce
Last modified on mardi, 27 décembre 2022 17:16

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires