n
Date du jour :

Google ads

Aujourd'hui 450

Hier 740

Semaine 1586

Mois 450

Total 25477

Atakpamé : Atelier de formation, de cadrage et de lancement de l'élaboration du PDC Ogou 1.

décembre 15, 2022 0 355

Conformément à l'article 7 de la loi relative à la décentralisation et aux libertés locales, les collectivités territoriales ont pour mission la conception, la programmation et l'exécution des actions de développement d'intérêt local de leur ressort territorial, en particulier dans les domaines économiques, social et culturel.

Elles définissent leurs politiques de développement local et les priorités de financement des projets relevant de leurs domaines de compétences.

 

En vue de faciliter la poursuite des activités du processus d'élaboration et la mise en œuvre des plans de développement dans les cinq communes chefs-lieux de région, se tient du 14 au 16 décembre 2022, pour le compte de la région des Plateaux, à Atakpamé, un atelier d'information et de sensibilisation des parties prenantes sur l'objectif et les enjeux du processus d'élaboration du nouveau PDC conformément au projet P33 de la Feuille de Route Gouvernementale 2020-2025.

 

Initiée par le ministère délégué chargé du développement des territoires (MDDT), cette rencontre vise à former les membres des CoPiL de la commune Ogou 1 sur le processus d'élaboration des PDC, de faire la réunion de cadrage méthodologique avec les parties prenantes du processus, et d'organiser l'atelier de lancement du processus d'élaboration du PDC dans cette Commune Pilote, chef-lieu de la région.

 

Au Togo, la décentralisation est perçue cool comme l'un des outils de réforme de l'État pour la bonne gouvernance locale de l'action publique, d'où elle constitue l'élément fondamental de consolidation de la démocratie à la base.

" D'après les textes juridiques, les collectivités territoriales ont pour mission la conception, la programmation et l'exécution des actions de développement d'intérêt local de leur ressort territorial, en particulier dans les domaines économiques, social et culturel; d'où il urge que chaque commune se dote d'un Plan de Développement Communal (PDC) qui constitue le cadre de référence pour toutes les interventions en matière de développement local et où sont définis les objectifs et les actions prioritaires envisagées par la municipalité et la population " a indiqué Mr Kouami Fofo AKAKPO, Coordinateur du projet P33 Feuille de Route Gouvernementale.

 

Il a souligné que l'adoption en 2016 de la Feuille de Route de la Décentralisation et des élections locales a balisé les étapes devant mener à la mise en œuvre graduelle de la décentralisation, y compris une réforme territoriale et administrative. Ce qui a abouti à l'installation des nouveaux conseils élus dans les 117 communes suite à l'organisation des élections municipales. Mais force est de constater que le savoir-faire et les compétences nécessaires de ces derniers à l'élaboration, à l'exécution et au contrôle des réformes restent à renforcer.

 

Le gouvernement a trouvé impérieux d'inscrire l'élaboration et la mise en œuvre des plans de développement de quinze communes au Togo au Projet 33 de la Feuille de Route Gouvernementale 2020-2025. Un processus qui sera réalisé avec l'appui technique et financier de la coopération technique allemande, GIZ, à travers le ProDeG IV.

 

Mr Kouami Fofo AKAKPO a rappelé que le P33 traduit la volonté du chef de l’Etat d’assurer un développement équilibré, harmonieux et durable des communes et des régions du Togo.

" Le P33 vient contribuer à réduire les disparités entre les régions et les communes sur le plan économique, démographique et d’accès aux services sociaux de base. Partant de là, il est question d’aller vers des changements structurels des territoires qui s’arriment avec les héritages socio-culturels. Il faut donc adopter des approches innovantes pour développer des communes tournées vers l’avenir sans rejet des héritages. Alors, il y a nécessité de construire des territoires dont la vocation est de polariser les activités économiques génératrices d’emplois et de bien-être social ", a laissé entendre Mr Kouami Fofo AKAKPO.

 

« La session d'Atakpamé fait partie d'une série d'activités qui se tiendra dans les cinq communes chefs-lieux des régions, Communes Pilotes (CoPiL), sous la direction du ministère délégué chargé du développement des territoires (MDDT), qui accompagne ses dernières dans la conduite générale du processus d'élaboration des PDC à savoir depuis le diagnostic jusqu'à la validation en passant par la définition de la vision et la programmation », a-t-il notifié.

Le secrétaire général de la commune Ogou 1, Kossi PINIZI a remercié le ministère délégué chargé du développement des territoires pour son soutien et accompagnement dans l'élaboration du PDC.

" Nous avons eu à actualiser le PDC initial de la commune d'Atakpamé dont le document final étant en instance d'être adopté par le conseil municipal. Dans la dynamique d'arrimer de mieux les PDC aux orientations nationales, le gouvernement togolais à inscrit l'élaboration et la mise en œuvre des Plans de développement de quinze communes au Projet 33 de la Feuille de Route Gouvernementale 2020-2025 dont nous sommes bénéficiaires également ", a-t-il notifié.

 

Il a salué cette initiative du Chef de l'État SEM Faure Essozimna GNASSINGBÉ, mis en œuvre par le ministère délégué en charge du développement des territoires, qui par sa politique de développement et son leadership, a su mettre en place une politique de valorisation des potentialités locales dont les défis sont l'amélioration de la gouvernance locale et de l'attractivité des territoires.

 

Dans son allocution, le secrétaire général de la préfecture de l'Ogou, Kpapou KONDO, représentant le préfet, a salué cette initiative du gouvernement qui vient renforcer la solidité des structures de l’Etat à accompagner les Communes Pilotes conformément à la Feuille de Route Gouvernementale 2020-2025. Il a remercié l'équipe de la Coopération technique allemande, GIZ, pour son appui au processus d’élaboration des PDC. Il a exhorté les parties prenantes à un sursaut de qualité et d'efficacité dans les échanges sur le processus d'élaboration du PDC afin que cet outil puisse impacter significativement et durablement le vécu quotidien de nos populations à la base.

 

Jean-Marc

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Articles populaires