n
Date du jour :

Google ads

Aujourd'hui 463

Hier 740

Semaine 1599

Mois 463

Total 25490

Dividende démographique : « Il faut éduquer, responsabiliser et motiver les jeunes à s’engager dans des activités innovantes de création de richesses », dixit Mme Ngone Diop, BSR/CEA/AO

septembre 23, 2022 0 450

Le rapport recommande que les femmes africaines participent pleinement aux processus de développement du continent, également, au niveau des jeunes qui n’ont pas accès aux opportunités économiques.

« Pour libérer le potentiel économique de cette frange de la population, il faut renforcer leurs capacités, les équiper pour qu’ils puissent saisir pleinement les opportunités et faire partie intégrante du système économique. Nous avons l’idée de conceptualisation du programme : Mettre ensemble la dimension de la démographie, la dimension économique à travers des politiques économiques dont la ZLECAf », explique Mme Ngone Diop.

Pour beaucoup de femmes et de jeunes, le secteur informel est la norme plutôt que l'exception en matière d'emploi. En Afrique, rapportés au total des emplois, les emplois informels ont un pourcentage très élevé (89 %); par conséquent, un grand nombre de jeunes hommes et femmes n'ont pas accès aux filets de protection sociale ou aux autres formes de droits des travailleurs. Une alternative au dividende démographique en Afrique se trouve dans la ZLECAf, qui nécessite d’invertir dans l’autonomisation des femmes et des jeunes à partir de l’écosystème existant au niveau des secteurs d’activités.

A en croire, la Directrice BSR/CEA/AO, durant la période de la pandémie de Covid-19, un travail a été fait par la CEA avec la contribution de la CUA et les femmes entrepreneures sur la contribution des jeunes et femmes.

« Nous avons trouvé qu’il y a beaucoup de jeunes qui font un très bon travail dans une économie d’échelle. Il a fallu développer une stratégie de programmes et approfondir un écosystème du secteur privé ; ce travail a été fait également avec les femmes entrepreneures. Nous sommes arrivés à des recommandations approuvées qui doivent être transformées en action, pour rechercher des solutions à travers une analyse de l’écosystème des affaires. Surtout, il y a beaucoup de femmes dans le secteur agricole.

L’Afrique gagnerait si on développe les chaînes de valeur agricole ; c’est-à-dire comprendre d’abord ce qu’il faut faire et faire participer tous les acteurs aux diverses politiques de développement mises en place », a expliqué Mme Ngone Diop. « Vous avez 1e rôle clé à jouer auprès des jeunes et des  femmes pour qu'ils puissent être informés de la Plateforme de mise en relation des entreprises d'Afrique de l'Ouest », a indiqué, Mme Ngone Diop aux journalistes lors de ce point de presse.

Last modified on vendredi, 23 septembre 2022 17:32

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

NewsLine is a full functional magazine news for Sports, Food w.ebsite. Here you can get the latest news from the whole world quickly.

Articles populaires