INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 143 / Hier = 876 / Cette semaine = 1019 / Ce mois = 19674 / Total = 249653

Société

Société (617)

Le 3 juin 2007, treize  (13) Togolais, dont le ministre togolais de la Jeunesse et des sports d’alors, Richard Atipoé ont péri dans un crash à Lungi en Sierra Leone, alors qu’ils devaient prendre un vol retour pour Lomé après le match opposant l’équipe siéra léonaise aux Eperviers du Togo, une rencontre sanctionnée par une victoire des Eperviers dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2008.

Instaurée le 1er juin 1977 par feu Général Gnassingbé Éyadema, la journée nationale de l'arbre a été célébrée un peu partout au Togo.

Du 21 juin au 19 juillet se déroulera la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Total, Egypte2019, la première à se dérouler au mois de juin et à réunir 24 équipes, CANAL+, diffuseur officiel de la cette fête footballistique qui réunit tout un continent et rassemblant les meilleures nations africaines prêtes à tout pour gagner la coupe, propose en exclusivité un des plus grands évènements du football.

Du 28-29 mai 2019, se tient à l'évêché d’Atakpame, un atelier de formation des membres du G7 pour une dissémination des enjeux et défis liés à la mise en œuvre de la feuille de route de la CEDEAO.

Le 24 mai dernier, l'ONG italienne I'laboratoranti représentée au Togo par Dieudonné THADDÉE a procédé à l'enregistrement d'une soixantaine d'enfants et d'adultes ne   disposant pas d'actes de naissance. C'est au cours d'une audience foraine d'établissement des jugements supplétifs tenant lieu d'actes de naissance qui s'est déroulée dans la salle de la mission catholique de Gléî.

Ce mardi 21 mai 2019 a démarré sur toute l’étendue du territoire, l’examen du Baccalauréat Première Partie (BAC I).

 

« Je suis venu transmettre le message du président à son homologue du Togo. Depuis plusieurs années, nos deux pays travaillent ensemble et les deux chefs d’États se consultent régulièrement sur des questions d’ordre sécuritaire et autres sujets d’intérêt commun », a déclaré le ministre ghanéen de la Sécurité Dr Albert Kan-Daapah au sortir  de l’audience accordée lundi par Faure Gnassingbé, le président de la république togolaise au palais présidentiel.

Le samedi 18 juin, le canton de Ountivou (67 km à l'est de la ville d'Atakpamé) a    connu une ambiance de grands jours où les filles et fils du canton se sont regroupés au sein de l'association AJDCO (association des jeunes pour le développement de   la commune Ountivou).

Assurance maladie : Plus de 100 000 artisans togolais à assurer d’ici 2021

D’ici 2021, plus de 100 000 artisans togolais devront bénéficier de la prise en charge des risques liés aux maladies non professionnelles. Le mécanisme qui sera piloté par l’Institut national d’assurance maladie (INAM) a été lancé ce 14 mai à Lomé avec les ministères en charge de la Santé et de la Protection sociale et le Développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse.

Ce dispositif qui s’inscrit dans l’axe 3 du Plan national de développement (PND) 2018-2022 qui vise à transformer structurellement l’économie, pour une croissance forte, durable, résiliente, inclusive, créatrice d’emplois décents pour tous et induisant l’amélioration du bien-être individuel.

Les artisans pourront ainsi recevoir des soins dans des structures sanitaires spécifiques pour une contribution financière adaptée à leur capacité.

« La protection sociale dédiée aux artisans s'inscrit dans le processus destiné à couvrir progressivement toutes les couches sociales du pays après l'administration publique », a expliqué Victoire Tomegah Dogbé, la ministre du Développement à la base, de l’Artisanat et de la Jeunesse.

Au Togo, l’artisanat connaît une forte croissance depuis quelques années. Le secteur représentait en 2017,  18 % du PIB, participait à la réduction du déficit commercial à hauteur de 20 %, et mobilisait plus d’un million d’artisans.

Depuis 2013, le Togo s’est doté d’une politique nationale de développement artisanal et d’un code de l’artisanat.

COALITION DES PARTIS POLITIQUES DE L’OPPOSITION TOGOLAISE(C14)

LETTRE AU PEUPLE TOGOLAIS

Peuple togolais,

Depuis plus de 50 ans tu ploies sous le joug d’une dictature implacable qui cherche à prendre la forme d’une monarchie.

Face à cette tyrannie, ton cœur n’a jamais cessé d’aspirer vers la liberté.

Tes initiatives multiformes de résistance à l’oppression n’ont jamais manqué, ni dans l’espace, ni dans le temps.

Cette combativité, jamais démentie, est à ton honneur et force l’admiration des gens honnêtes.

Bientôt deux ans, puisant dans tes réserves, tu as enclenché un combat ultime contre la dictature : obtenir le départ de ce régime liberticide et sanguinaire au plus tard en 2020.

Le sacrifice n’a pas manqué sur ce champ d’honneur de la liberté : pertes en vies humaines, handicaps à vie, privations de liberté dans des prisons sordides, l’exil et que savons-nous encore !

La communauté internationale, dans son droit d’ingérence, au lieu de protéger le peuple martyr, a plutôt promu et couvert le scrutin de la honte du 20 décembre 2018.

Ce faisceau d’iniquité et de souffrances t’a plongé dans un découragement amplifié par le délitement de la C14, instrument privilégié du combat du peuple.

Oui ! Il y a une soudaine désunion au sein de l’opposition, savamment planifiée par des mains obscures et à laquelle ont donné corps des partis de la Coalition, qui malheureusement n’ont pas su distinguer l’essentiel de l’accessoire. Cette désunion inattendue t’a plongé dans la désespérance.

Peuple togolais, nous savons le prix que tu attaches à l’union des forces acquises au changement et l’alternance.

C’est pourquoi, fidèle à notre engagement de septembre 2017, de ne jamais nous séparer tant que la victoire du peuple ne sera pas obtenue, les partis signataires de la présente lettre ont décidé de garder le flambeau de l’union malgré les vicissitudes du moment.

En tant que gardien du temple de l’union de l’opposition, nous travaillons et allons continuer de travailler au retour à la maison de nos frères momentanément partis.

En attendant ces jours heureux, nous avons d’ores et déjà doté la Coalition d’une charte à même de régenter la vie commune afin de prévenir les dysfonctionnements qui ont fait tant de mal à la C14.

Aujourd’hui, plus que jamais la C14 est outillée pour t’accompagner dans ta lutte pour l’alternance et le changement au plus tard en 2020.

Notre stratégie c’est d’associer les pressions multiformes au dialogue.

Aujourd’hui tu es à la croisée des chemins. Tu dois faire le choix entre laisser le RPT/UNIR confisquer aussi la démocratie et le développement à la base en occupant seul les appareils de l’espace décentralisé ou non !

Pour la C14 le choix est clair. Il te revient, peuple souverain, à travers tes représentants de l’opposition, d’aller à l’assaut et de conquérir les conseils municipaux et les mairies comme tremplin à l’assaut final de 2020.

C’est pourquoi la C14 t’invite, toi qui, en âge de voter, n’a pas pu te faire recenser, par respect du mot d’ordre de la C14 ou pour tout autre motif, à le faire impérativement dès l’ouverture de la période de révision électorale, le 16 mai prochain.

Les élections locales qui se profilent à l’horizon doivent être gagnées par le peuple souverain à travers ses représentants de l’opposition quelle que soient les difficultés sur le chemin !
La C14 entend faciliter ta tâche d’électeur en présentant des listes communes comme tu l’as, toujours demandé. Ton combat, peuple togolais, a besoin de pression.

Et c’est ce à quoi la C14 t’appelle, à présent, en te demandant de mener avec elle le combat des élections locales pour baliser la voie à l’alternance au plus tard en 2020 !

Ensemble nous vaincrons !

Fait à Lomé, le 13 Mai 2019

Pour la Coalition C14

La Coordinatrice,

Brigitte Kafui ADJAMAGBO JOHNSON