Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 812 / Cette semaine = 6881 / Ce mois = 31445 / Total = 418394

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

Economie

Economie (668)

Le Togo a mobilisé ce vendredi sur le marché régional (UMOA-Titres) 22 milliards FCFA en lieu et place de 20 milliards recherchés pour financer les dépenses de l’Etat au titre du budget, gestion 2019.

Une délégation togolaise prend part depuis lundi à Pékin, à la réunion des coordinateurs africains du Forum sur la coopération Afrique-Chine (Focac) et les institutions chinoises.

La délégation composée notamment du DG de Togo Invest, Samuel Mivedor, du Secrétaire général de la Présidence, Patrick Daté Tévi-Benissan, de celui du ministère en charge de la Planification du développement, Etsri Homevor ou encore de l’économiste Koffi Sodokin, y participe aux côtés des 52 autres délégations du continent.

L’objectif de cette réunion qui fait suite au forum de l’année dernière au cours de laquelle la Chine avait notamment promis à l’Afrique 60 milliards $, est d’évaluer les acquis de ce forum un an après, de mettre en synergie les efforts et de consolider le consensus entre le continent et le géant asiatique.

La délégation togolaise a, après les travaux du premier jour, effectué une visite au siège de la China Road and Bridge Corporation (CRBC), une entreprise fortement représentée sur d’importants projets en Afrique et spécialisée dans la construction d’infrastructures ferroviaires.

La société avait manifesté son intention de se positionner sur la réalisation du projet de corridor logistique inclus dans l’axe 1 du PND, ainsi que plusieurs ouvrages sur le territoire. Le Chef de l’Etat avait également, à la faveur de sa participation au Focac et en marge du business forum organisé par le Togo, échangé avec Bin Liang, le n°1 de la société.

Le syndicat des employés et cadres de banques, des établissements financiers et des assurances du Togo (SYNBANK) suspend la grève comme annoncée pour les 25, 26, 27 juin dans toutes les banques et institutions financières du Togo.

Le Syndicat des employés et cadres de banques, des établissements financiers et des assurances du Togo (SYNBANK) maintient la grève sèche comme annoncée pour les 25, 26, 27 juin dans toutes les banques et institutions financières du Togo.

Pour la troisième année consécutive, le Port Autonome de Lomé reçoit la distinction du « Meilleur Port de transbordement » des Port d’Afrique de l’Ouest et du Centre en matière de transbordement.

La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) au cours de sa 113eme session du Conseil d'Administration (CA) à Cotonou au Benin, ce 20 juin, a décidé d’accorder un prêt de 20 milliards de FCFA pour le financement du projet d'Aménagement et de bitumage du tronçon Katchamba-Sadori de la RN17 au Togo.

« La moisson a été des meilleures pour la partie togolaise. A l’heure de dresser le bilan des retombées, on annonce plus d’1,3 milliards d'euros, soit environ 852 milliards FCFA de promesses fermes faites par les investisseurs européens. Une bouffée d’oxygène pour le PND dont 65% des investissements (5 milliards $) reposent sur le secteur privé. «Le processus d'émergence est bel et bien enclenché au Togo et est en cours de réalisation », s’est félicité le Premier ministre, Klassou Selom à la fin des deux jours du premier forum UE-Togo (13-14 juin 2019) à Lomé.

« La moisson a été des meilleures pour la partie togolaise. A l’heure de dresser le bilan des retombées, on annonce plus d’1,3 milliards d'euros, soit environ 852 milliards FCFA de promesses fermes faites par les investisseurs européens. Une bouffée d’oxygène pour le PND dont 65% des investissements (5 milliards $) reposent sur le secteur privé. «Le processus d'émergence est bel et bien enclenché au Togo et est en cours de réalisation », s’est félicité le Premier ministre, Klassou Selom à la fin des deux jours du premier forum UE-Togo (13-14 juin 2019) à Lomé.

A en croire, Robert Dussey, ministre des affaires étrangères togolais, en visite officielle au Brésil les 17 et 18 juin, un Forum économique Togo-Brésil est en vue dans les prochains mois.

« La moisson a été des meilleures pour la partie togolaise. A l’heure de dresser le bilan des retombées, on annonce plus d’1,3 milliards d'euros, soit environ 852 milliards FCFA de promesses fermes faites par les investisseurs européens. Une bouffée d’oxygène pour le PND dont 65% des investissements (5 milliards $) reposent sur le secteur privé. «Le processus d'émergence est bel et bien enclenché au Togo et est en cours de réalisation », s’est félicité le Premier ministre, Klassou Selom à la fin des deux jours du premier forum UE-Togo (13-14 juin 2019) à Lomé devant plus de 400 investisseurs nationaux et européens.

« Ce forum ne doit pas être un forum pour un forum. Ce n’est rien d’autre qu’une victoire d’étape. Le soutien de l’État à la chambre du commerce du Togo est indispensable afin que les 141 projets bancables qui ont été retenus et soumis aux investisseurs, aient un bon suivi pour concrétiser les partenariats », a souligné la présidente du comité d'organisation du Forum Sandra Johnson, ministre conseiller President de la République.

Ce forum devrait permettre de mobiliser, de façon optimale, des ressources financières en faveur des différents secteurs phares portés par le PND 2018-2022.

Ce forum, à en croire Mme Sandra Johnson, la présidente du comité d'organisation, "balisera la voie à la mobilisation des opérateurs économiques étrangers pour des investissements au Togo".

Au Togo dispose d'un environnement favorable car le climat des affaires est amélioré et les réformes économiques sont faites. Il existe un cadre fiscal et douanier très incitatif. Le nouveau code général permet également un meilleur investissement dans le pays.