Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 1491 / Cette semaine = 7316 / Ce mois = 15672 / Total = 369629

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

Economie

Economie (628)

mardi, 16 juillet 2019 16:12

HCTE : Ouverture du processus électoral

Écrit par

Dans le souci de fédérer les différentes communautés des Togolais éparpillés dans le monde afin de capitaliser leur potentialité pour le développement du pays, le 02 juillet dernier, le Ministère des Affaires Etrangères, de l'Intégration Africaine et des Togolais de l'Extérieur a procédé au lancement d'une plateforme numérique d'élection des Délégués Pays du Haut Conseil des Togolais de l'Extérieur (HCTE).

 

Accessible á travers le www.diasporatg.org , cette plateforme en ligne, est un organe consultatif de statut associatif, non partisan, non discriminatoire, á but non lucratif, sans aucune obédience confessionnelle et politique.

Pour relever le défi de la représentativité des Togolais de l'Extérieur, il est prévu une élection en ligne qui sera organisée du 20 Septembre au 30 Septembre pour élire au total soixante-dix-sept (77) Délégués Pays ou Circonscription de résidence sur une cible de cinquante-trois (53) pays répartis sur quatre (4) zones á savoir, quarante-cinq (45) pour l'Afrique, dix-neuf (19) pour l'Europe, six (6) pour l'Amérique et sept (7) Délégués pour l'Asie Océanie.

Depuis le 15 juillet au 15 août prochain à minuit GMT, la diaspora togolaise peut commencer à s’inscrire comme des votants.

« Tous les togolais vivant à l'extérieur sont invités à s'inscrire comme électeurs en ligne sur la plateforme HCTE en vue de participer au vote sont invités à remplir le formulaire d'inscription via la plateforme HCTE onglet HCTE, et à fournir les pièces suivantes: une copie d'un des documents d'identité exigées (carte nationale d'identité, carte consulaire ou carte de séjour, passeport). Une copie du certificat de nationalité togolaise, une copie de l'extrait de naissance ou de jugement supplétif tenant lieu d'acte de naissance et une photo d'identité) »

 

En ce qui concerne l'appel à candidature aux postes de Délégué(es) pays au HCTE : « les représentants et les individus âgées de vingt-un (21) ans révolu à la date du dépôt de la candidature peuvent déposer leurs candidatures en renseignant le formulaire de candidature disponible via la plateforme HCTE onglet HCTE et en soumettant les éléments requis: une inscription préalable avec les pièces exigées, un curriculum vitae, une photo d'identité, une lettre de motivation et une lettre de recommandation ».

La période de dépôt des candidatures s'étend du 15 juillet au 10 aout 2019 à minuit GMT

Les résultats seront annoncés en octobre prochain lors du premier Forum économique de la Diaspora fin novembre.

Élus pour une durée de trois (3), les Délégués Pays du Haut Conseil des Togolais de l'Extérieur ont pour missions entre autres, de représenter et défendre les intérêts de tous les Togolais et Togolaises de l'extérieur sans distinction aucune; assurer la pleine participation des Togolais et Togolaises de l'extérieur au développement économique, social et culturel du Togo; faciliter leur intégration dans la vie nationale; faire mieux connaitre et respecter les conventions, lois et règlements des pays d'accueil; susciter des actions sociales susceptibles d'améliorer les conditions de vie de ces derniers et également, servir d'interface entre le Ministère des Affaires Étrangères de la République Togolaise et les associations et autres regroupements.

 

Victoire Tomegah-Dogbe, ministre du Développement à la base, de l'artisanat et de la jeunesse a lancé jeudi à Lomé les activités de la première édition du Marché international de l'artisanat du Togo (MIATO), une manifestation foraine d'échanges, d'exposition et de vente des produits artisanaux, ouverte à tous les artisans désireux de trouver des débouchés à leurs produits et services.

Il se tiendra du 25 octobre au 03 novembre 2019 sur l'esplanade du Palais des congrès de Lomé autour du thème : « Artisanat innovant, facteur de développement économique et social ».

Ce salon qui se veut biennale est de promouvoir le génie créateur des artisans togolais à travers l'exposition des produits et la présentation des services artisanaux, la création d'un cadre d'échanges de savoir-faire.

Cette fête foraine à laquelle sont attendus les artisans togolais, d'Afrique et des marchands professionnels, les grandes entreprises et structures est organisé par  le ministère en charge de l'artisanat en collaboration avec l'Union des chambres régionales de métiers. Il est prévu durant ces dix (10) jours, des activités culturelles, d'un concours, des visites d'entreprises, des émissions  télévisées et radiophoniques, des conférences-débats...

Au cours de ce marché, 100.000 jeunes suivront une formation sur les opportunités du secteur. Pour la Vice-présidente du comité d'organisation, Mable Sename Agbodan, l'objectif du salon est de promouvoir les produits artisanaux, mettre en lumière le génie et les potentialités des artisans togolais et valoriser les métiers porteurs du secteur.

« L'artisanat est l'un des plus grands pourvoyeurs d'emploi dans notre pays parce qu'il aide â améliorer le chômage et le sous emploi. Il est à la base de la création de la richesse nationale et contribue à l'édification d'une nation prospère à savoir la formation des jeunes. Nous voulons à travers ce salon rendre visible l'artisanat togolais », a  indiqué la ministre chargée de l'artisanat Victoire Tomegah-Dogbe.

Tour à tour, les ministres présents au lancement notamment celui de l'Agriculture, de la production animale et halieutique, Noël Koutera Baraka, du Commerce, de l'industrie, du développement du secteur privé et de la promotion de la consommation locale, Kodjo Adedze, celui de la culture, du tourisme et des loisirs, Kossivi Egbetognon ont salué la tenue de ce salon qui selon eux  s'inscrit dans les axes 1 et 2 du Plan national de développement (PND, 2018-2022) qui envisagent l'organisation tous les ans, des foires et salons pour la promotion des produits artisanaux, faire du Togo un centre majeur du tourisme d'affaires et le positionner comme un centre commercial de premier ordre dans la sous-région ouest africaine.

Ils ont promis au nom du gouvernement tout mettre en œuvre pour la réussite de ce marché dédié exclusivement aux produits de l'artisanat.

Les organisateurs espèrent 150.000 visiteurs à la fin de ce marché. Il faut rappeler que l'artisanat contribue à plus de 18% la formation du BIP et à 20% à la réduction du déficit de la balance des paiements.

Renforcer la communication avec les bénéficiaires réels et potentiels de ses différentes institutions rattachées a toujours été au cœur de la stratégie d’intervention du Secrétariat d’Etat auprès de la Présidence de la République chargé de l’Inclusion Financière et du Secteur Informel.

Le Togo, représenté par le Chef du gouvernement, Komi Selom Klassou, participe ces 10 et 11 juillet 2019 à Paris, au premier sommet ‘Pact For Impact’, une alliance mondiale inédite autour de l’économie sociale et solidaire et l’économie inclusive.

Conforté par sa note " B " avec perspectives stables octroyée ce 31 mai par Standard & Poor's et des bonnes perspectives économiques confirmées par le FMI, l'Etat togolais se prépare à se lancer à l'assaut des marchés financiers internationaux avec l'émission du premier eurobond de son histoire selon des informations officielles.

Le commerce a permis de catalyser des progrès sans précédent dans la réduction de la pauvreté depuis la création de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) en 1995. Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 engage les pays à poursuivre cette tâche essentielle et à éliminer l’extrême pauvreté.

vendredi, 05 juillet 2019 13:42

Le Togo scelle son adhésion à l'ACA

Écrit par

Le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, a participé vendredi à Cotonou (Bénin) à la cérémonie d’ouverture de la 19e assemblée générale de l’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique (ACA) 

UMOA-Titres a lancé un avis d’appel d’offres pour des obligations du Trésor (OAT). L’émetteur est le Togo qui est à la recherche de 20 milliards de F CFA.

« Selon les données disponibles, la croissance économique devrait atteindre 5,1% en 2019, après 4,9% en 2018 et 4,4% en 2017. Cette hausse serait impulsée par tous les secteurs d'activité, en particulier le secteur tertiaire, dans un contexte de maîtrise des équilibres macroéconomiques », a indiqué le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, jeudi 4 juillet 2019 à la 2ème session de l’année du Conseil national du crédit. 

Le ministre de la culture, du tourisme et des loisirs, kossivi EGBÉTONYO a échangé ce jeudi 04 juillet à son cabinet avec le docteur Hossam Hussein, ambassadeur d’Egypte au Togo à propos de la coopération culturelle et touristique entre les deux pays.