Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 1510 / Cette semaine = 7335 / Ce mois = 15691 / Total = 369648

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

Culture

Culture (78)

Lomé le 8 aout 2019: Ce lundi 5 aout 2019, lAmbassade des Etats-Unis a appris avec une grande douleur et uneimmense tristesse la nouvelle de la disparition du compositeur, interprète, et plasticien togolais Koffi Sénaya,populairement connu sous le nom de Jimi Hope. Lambassadeur Eric Stromayer joint personnellement sa voix àcelles de tous les togolais qui pleurent leur idole.

Placèe sous le thème:“Ensemble pour la promotion culturelle et le développement du Grand Ogou”, la 46ème édition de cette messe qui rassemble les fils et filles d'Atakpamé s'est déroulée sur les installations du Lycée d'Atakpame communément appelé LYATA en le samedi 03 Aout 2019.

Les seize (16) chefs cantons de la préfecture du Zio  ont vu leurs capacités se renforcer sur leur « rôle dans la réussite de la décentralisation ». C’est à la faveur d’une formation ouverte le 5 août 2019 à Tsévié (à 35km au nord de Lomé) par le Préfet de ladite préfecture Etsè Kodjo Kadevi, en présence du Président de la Délégation spéciale de la commune de Tsévié, Bruno Kossi Ametowoyona Loglo.

« It’s too late », « Agbébavi » ou encore « Agbébada », la voix de l'auteur de la chanson ne sera plus audible dans les oreilles des mélomanes du Togo et du monde entier.

Quelques jours après l'étape septentrionale de la super miss régionale 2019 qui a consacré huit (8) filles, le tableau des vingt-deux (22) candidates pour la grande finale le 24 août prochain de la 25 ème édition de l'évenement miss Togo organisé par le Comité National de Miss Togo est au complet avec la tenue le 27 juillet á Lomé de la super régionale maritime qui a connu la participation de 25 candidates.

Johnny Clegg, le Sud-Africain est décédé lundi des suites d’un cancer, ont annoncé mardi les médias sud-africains.

Le ministre de la culture, du tourisme et des loisirs a lancé le 11 juillet 2019 à Lomé, le projet d’inventaire, de sauvegarde et de valorisation des savoir-faire de la facture et de la pratique des instruments de musique traditionnels du Togo.

Le Ministère de la Culture du Tourisme et des Loisirs a lancé ce lundi 1er juillet à Lomé les activités de la 3ème édition de la semaine nationale du cinéma togolais. 

 

Durant cinq jours, les cinéastes et amoureux du 7ème art togolais s’emploieront à former et à s’entretenir sur des thèmes aussi riches que variés et importants, les uns autant que les autres tels qu’en actorat, direction photo, réalisation et scénarisation.

« La production et la diffusion d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles constituent l’un des secteurs les plus dynamiques de la croissance mondiale du fait d’une augmentation constante de la consommation des ménages, comme l’atteste la tendance à l’augmentation des dépenses audiovisuelles des ménages au sein des huit États membres de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA). Dans une approche transversale, le poids économique de la filière cinéma apparaît nettement plus important que ce que laissent entrevoir les statistiques », a indiqué le ministre de la Culture du Tourisme et des Loisirs, Kossivi Egbetonyo.

Le secteur de la culture en général et du cinéma en particulier, constitue un pilier du développement économique et social de notre pays et s’inscrit dans la droite ligne du Plan national de développement (PND) sur la période 2018-2022.

« Car la culture constitue la pierre angulaire d’un développement harmonieux, c’est pourquoi le gouvernement s’emploie à traduire dans les faits ; Le gouvernement souhaite que les entreprises culturelles soient plus compétitives, créatrices de richesses et d’emplois décents », a fait savoir le ministre de la Culture du Tourisme et des Loisirs. 

 Kossivi Egbetonyo a exhorté les cinéastes togolais à suivre la formation avec le sérieux nécessaire et l’abnégation et à en tirer le meilleur parti.

Les biens du patrimoine mondial en Afrique font face à de nombreux défis en lien avec un développement irrégulier, des conflits armés, du terrorisme, du braconnage, les changements climatiques etc....

Kossivi Egbétonyo, ministre de la culture, tourisme et des loisirs a échangé ce 21 mai avec une trentaine de responsables d'association des artistes de la chanson et des promoteurs culturels.