INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 113 / Hier = 1089 / Cette semaine = 7328 / Ce mois = 17976 / Total = 168102

Agriculture

Agriculture (126)

La nouvelle politique agricole du gouvernement togolais est basée sur le développement et la promotion des agropoles (Grandes superficies délimitées à la transformation des produits agricoles spécifiques).

Pour sa nouvelle campagne cotonnière, le Togo pourrait atteindre une production de 140 000 tonnes.

Une formation initiale sur le TIRSAL (Togo Incentive-Based Risk Sharing System for Agricultural Leading ; en français Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage des risques) se déroule depuis mardi au ministère de l’agriculture et de l’élevage. Plusieurs acteurs impliqués dans ledit processus y prennent part.

A travers l’Institut de formation pour l’agro-Développement (IFAD) au Togo, le gouvernement souhaite booster l’entrepreneuriat dans le secteur de l’élevage particulièrement au sein de la jeunesse afin d’augmenter les productions animales.

Le Chef de l’Etat lancera les travaux lundi prochain d'un nouvel IFAD à Barkoissi selon la Présidence de la République. L’objectif principal de cette infrastructure est de relever le défi de la formation supérieure du secteur de l’élevage.

Au Togo, les résultats de l’EDST III montrent que la mortalité infantile est de 49/00 et celle de moins de 5 ans est de 88/00, quant au taux de mortalité maternelle, il est de 401 décès pour 100.000 naissances vivantes.

Lancé pour être une solution aux problèmes de financement du secteur agricole, le projet TIRSAL (Togo Incentive-Based Risk Sharing System for Agricultural Leading), (en français Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage des risques) va bénéficier d’un financement de 65 milliards FCFA.

 Depuis quelques années, le secteur agricole au Togo bénéficie d’énormes investissements de la part de l’Etat et des partenaires au développement, surtout en milieu rural. Grâce au Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire, d’énormes changements ont intervenu dans le secteur occupé par 70% de la population.

La campagne 2017/2018 offrira 116 000 tonnes de coton, une estimation de la nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT) contre 108.000 tonnes l’année précédente.

Le Programme Régional de Production Intégrée du Cotonnier en Afrique (PR-PICA) en collaboration avec la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) et autres, a ouvert ce mercredi et ce, jusqu'au 20 Avril 2018 à Lomé, la onzième réunion bilan dudit programme.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL