Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 1013 / Cette semaine = 1013 / Ce mois = 25577 / Total = 412526

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

Politique

Politique (607)

Dans un communiqué du gouvernement du 13 décembre 2019, après une rencontre avec les missions d’évaluation préélectorale des Nations Unies et de la CEDEAO, « A l’issue des échanges, le Président de la République a instruit le Gouvernement de prendre les dispositions nécessaires pour le renouvellement de la Cour Constitutionnelle conformément aux réformes constitutionnelles et institutionnelles du 15 mai 2019 en attendant la mise en place du Sénat et la désignation par cette institution des membres restants ».

Face à la presse lundi, Ayassor Tchambakou, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a fait le bilan du recensement comptant pour la présidentielle de 2020 au niveau de la diaspora togolaise.

Les candidats aux élections présidentielles de 2020 ont jusqu’au 08 janvier 2020 pour le dépôt des dossiers de candidature à la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Les prochaines échéances électorales de 2020 sont prévues le 22 février. Depuis, les électeurs togolais ne cessent de voir la liste des potentiels candidats augmenter le jour au jour.

"Les électeurs sont invités à partir de ce vendredi 20 décembre à aller constater l’effectivité de leur inscription sur les listes électorales et entamer la procédure de réclamation auprès des démembrements locaux de la Ceni, dans le cas où ils ne trouveraient pas leurs noms sur les listes provisoires affichées", selon un communiqué du Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Tchambakou Ayassor.

Les candidats à la prochaine élection présidentielle du 22 février pourront commencer à soumettre officiellement leurs dossiers à partir du 27 décembre 2019.

Le renouvellement de la Cour Constitutionnelle fait partie de la feuille de route de sortie de crise au Togo proposée par la CEDEAO le 31 juillet 2018.

COMMUNIQUE SANCTIONNANT LE CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 13 DECEMBRE 2019

« Je vous propose aujourd’hui et maintenant notre mobilisation à tous pour alimenter un fonds qui porte mon nom en vue de rassembler les ressources suffisantes pour prendre en charge un seul candidat de l’ensemble de l’opposition démocratique et des forces vives de la nation, financer sa campagne dans une dynamique unitaire soutenue sans réserve par tous, assurer la représentation et la prise en charge complète de ses délégués dans les 9 000 bureaux de vote sur l’ensemble du territoire, constituer des comités de veille citoyenne autour de tous les bureaux de vote en vue de décourager toute manœuvre frauduleuse et assurer la compilation des résultats, bureau de vote par bureau de vote, pour une victoire éclatante de notre candidat de manière libre, honnête et transparente », a indiqué Mgr Philippe Kpodzro devant les acteurs politiques et de la société civile lundi 09 décembre à Lomé.

On n’en finira pas d’en parler de cette insurrection armée dont l’objectif est de déstabiliser les institutions de la république.