Date du jour :

Aujourd'hui = 3264 / Hier = 7067 / Cette semaine = 37485 / Ce mois = 49431 / Total = 1186062

Politique

Politique (576)

La manière dont la crise togolaise se déroule risque de faire tomber le pays dans un vide constitutionnel à l’approche des élections législatives organisées chaque 5ans au Togo.

Le Secrétaire Exécutif du Parti Union pour la République (UNIR), Atcholé Aklesso invite les militants et sympathisants et toute la population togolaise à sortir massivement pour des activités citoyennes du 06 juin au 09 juin 2018.

Faure Gnassingbé, le Chef de l’Etat togolais, président du parti Union pour la république (UNIR), a 52 ans le 06 juin 2018.

La loi votée en 2011 relative aux libertés de réunion et de manifestation publiques pacifiquesprévoit en son article 9 « toute réunion ou manifestation pacifique sur la voie publique et dans les lieux publics est soumise à une déclaration préalable écrite au ministre chargé de l’administration territoriale pour les réunions ou manifestations à caractère national ou de portée internationale, au gouvernement ou au préfet territorialement compétent dans les autres cas, au maire de la commune concernée, le cas échéant » et à son article Article 12 « L’autorité administrative compétente qui reçoit la déclaration peut faire connaître ses observations et ses recommandations notamment en ce qui concerne le lieu, l’itinéraire, la sécurité et les secours d’urgence raisonnables, dans un délai de soixante-douze(72) heures avant la date prévue pour la réunion ou la manifestation ».

Les acteurs politiques togolais pourront se retrouver dans les jours à venir pour donner un coup au dialogue mis en berne depuis quelques mois.

Nana Akufo-Addo rencontrera l’opposition ce samedi l’opposition à Lomé.

La Coalition des 14 organisera ce week-end six meetings. Elle annonce aussi des marches de protestation la semaine prochaine.

COMMUNIQUE SANCTIONNANT LE CONSEIL DES MINISTRESDU MERCREDI LE 30 MAI 2018

Les éminents avocats réunis au sein de l’Association pour la Promotion de l’Etat de droit (APED) ont dévoilé mardi leurs propositions pour une sortie de crise au Togo.

Ne dit-on pas souvent « Un problème qui ne trouve pas de solution, c’est que la problématique est mal posée ? ». Voilà ce qu’on pourrait dire de la crise togolaise qui sévit depuis Août 2017 et dont aucune personne n’arrive à trouver une porte de sortie.

Please publish modules in offcanvas position.