Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 794 / Cette semaine = 3814 / Ce mois = 4855 / Total = 358812

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

Politique

Politique (551)

COMMUNIQUE SANCTIONNANT LE CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 06 NOVEMBRE 2019

La machine électorale des élections présidentielles 2020 au Togo est en branle. Ainsi les différents partis politiques se bousculent car, qui dit élections, dit candidatures.
Ainsi le nombre des candidatures augmente.

C'est désormais acté dans la constitution togolaise à partir du 05 novembre 2019. 

« Un nouveau recensement électoral, la recomposition de la Cour constitutionnelle, de la CENI et ses démembrements, l’authentification des bulletins de vote (…), ces problèmes, une fois réglée, permettront une élection libre et transparente au Togo », telles sont les revendications de Jean Pierre Fabre, le président du parti Alliance Nationale pour le Changement (ANC) à quelques mois des élections présidentielles.

Jeune politicien, député à l'assemblée nationale togolaise, Gerry Komandega Taama est le président du Nouvel Engagement togolais (NET) parti de l'opposition, candidat aux élections présidentielles de 2020. Toujours libre de ses opinions sur la situation politique, l'homme vient de partager sur sa page facebook une réflexion intitulée; "Parfois, je ne comprends pas le président de l'ANC".

Les dates des élections présidentielles de 2020 au Togo se précisent avec la Cour constitutionnelle.

Dans un courrier adressé au ministre des Enseignements primaire, secondaire et de la Formation professionnelle, le président de la CENI, Tchambakou Ayassor, récemment, a fait savoir que les opérations de révision des listes électorales dans le cadre de la prochaine présidentielle auront lieu du 29 novembre au 1er décembre 2019.

À quelques mois des joutes électorales qui auront lieu en 2020, les différents états majors des partis politiques se bousculent. Ainsi, après s'être déclaré premier (1er) candidat pour briguer la magistrature suprême, Dr Thon Aubin Kodjovi ex président de << togolese fondation >> et qui incarne de nos jours le mouvement Nouvelle Vision (NoVi), a organisé le 26 octobre à Lomé une grande soirée des ambassadeurs, laquelle soirée qui a vu la participation des jeunes et autres venus en nombre.

 Antoine Folly de l'Union pour les Démocrates Socialistes (UDS-Togo) membre de la coalition des 14 partis politiques de l'opposition togolaise explique au mieux les raisons qui ont milité à l'éclatement de ce regroupement politique crée en août 2017 pour renverser le gouvernement de Faure Gnassingbé.

Les résultats des élections locales dans le canton de Yallan situé à 45 Km au nord- ouest de Kougnohou chef de la préfecture de l'Akébou ont été satisfaisants pour le parti au pouvoir Union pour la République (UNIR).