Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 794 / Cette semaine = 3814 / Ce mois = 4855 / Total = 358812

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :

Politique

Politique (551)

Un nouveau candidat s'est déclaré au Togo dans le cadre des élections présidentielles de 2020. Il s'agit du pasteur Edoh Komi.

, Voici sa déclaration !Voici sa déclaration !

DÉCLARATION DE CANDIDATURE À L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2020 AU NOM DE LA VOIX DES SANS VOIX

Profession de foi << David peut encore triompher de Goliath>>

J'ai décidé de me présenter à l'élection présidentielle de 2020 après mûres réflexions en réponse aux multiples appels des compatriotes. Ces derniers sont convaincus que les diverses responsabilités que nous assumons entant que défenseur des droits des opprimés, des marginalisés, des sans voix ont suffisamment touché les cœurs et peuvent par conséquent propulser la Voix des Sans Voix au sommet de l'État.

Au-delà de ces considérations, il me choit d'évoquer parfaitement la volonté divine exprimée dans les saintes écritures bibliques selon Proverbes 28:12 << quand les justes triomphent, le peuple est dans la joie; quand le méchant domine, le peuple gémit >>. Il est donc clair que mon intention est hautement encrée dans une dimension spirituelle et divine qui motive la force de mon ambition et de ma vision au nom de la Voix des Sans Voix. Loin de caresser la course présidentielle comme un coup d'essai, ma candidature veut bien aller au-delà et s'imposer en coup de maître et nous avons les moyens.

L'histoire passée, récente et actuelle de mon pays me font obligation de lier mon programme de société à trois axes fondamentaux notamment la réconciliation nationale, la démocratisation et le développement économique. C'est donc un devoir pour nous d'œuvrer pour que le Togo de demain soit largement différent de celui d'hier et d'aujourd'hui. Pour ce faire , la voix des Sans Voix s'engage résolument aux côtés des forces démocratiques pour parvenir à l'alternance en 2020 à travers les élections libres , démocratiques et transparentes dont les institutions méritent d'être refondées et réformées.

En déclarant ma candidature, la voix des Sans Voix entend s'affirmer comme l'ALTERNATIVE DU TOGO DE DEMAIN, la tendance en laquelle se retrouvent les femmes, les jeunes, les personnes âgées, les marginalisés, les indigents, tous souvent victimes des injustices sociales et de violations de leurs droits. J'ose croire qu'avec la Voix des Sans Voix, l'espoir va renaître pour les fils et les filles du pays longtemps éprouvés par une très longue gouvernance obscure et opaque.

2020 c'est maintenant et je présume que la cloche de la victoire est à la portée de main pour tous ceux et toutes celles qui luttent pour un Togo durablement réconcilié et engagé sur la voie d'un véritable ÉTAT DE DROIT et d'une nation prospère dont les fruits profitent à tous les citoyens sans exception aucune.

Notre profession de foi à la Voix des Sans Voix "DAVID PEUT ENCORE TRIOMPHER DE GOLIATH" est évidente et montre une plénitude d'assurance, de liberté et d'affranchissement que le peuple d'Israël a connu face aux Philistins à travers le très suffisant et orgueilleux Goliath.

L'HISTOIRE VA-T-ELLE SE RÉPÉTER EN 2020 ?

Pasteur Edoh komi, candidat indépendant à l'élection présidentielle de 2020/ La Voix des Sans Voix

Suite aux violentes attaques perpétrées contre des éléments de forces de défenses et de sécurité  par des individus mal intentionnés dans la nuit du samedi 23 novembre 2019 à Lomé et à Sokodé (nord du pays), lesquels actes ont été qualifiés par Yark Damehame, ministre de la sécurité et de la protection civile, comme étant des intentions allant dans le sens d'une tentative d'insurrection armée eu égard à la barbarie et la manière inhumaine auxquelles ces individus ont posé leurs actes faisant au total, une dizaine de véhicules saccagés, cinq (5) gendarmes blessés dont un, (1) selon les dernières nouvelles aurait succombé à sa blessure, quatre (4) armes emportées dont trois (3) armes (AK47) de Lomé et une (1) de Sokodé non retrouvées, le parti UNIR dans un point de presse organisé ce mercredi 27 novembre à Lomé, stupéfait de ces comportements d'une violence rare exprime sa solidarité aux victimes et ses condoléances à la famille du gendarme décédé.

COMMUNIQUE SANCTIONNANT LE CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 27 NOVEMBRE 2019

La 20è session du dialogue politique entre le Gouvernement togolais et l’Union européenne s’est déroulée mardi à Lomé en présence du ministre des affaires étrangères Robert Dussey et Bruno Hanses, chargé d’affaires à la délégation de l’UE au Togo.

Dans le cadre de ses activités,le bureau national de MJU a rencontré le 23 novembre,la jeunesse de l'Ogou.

MESSAGE DE LA CONFÉRENCE DES ÉVÊQUES DU TOGO À LA NATION, À L’APPROCHE DES ÉLECTIONS PRESIDENTIELLES DE 2020

Les élections présidentielles arrivent à grand pas et les États majors de certains partis politiques s'activent en vue des joutes électorales.

Pour une fois encore, l’opposition et le pouvoir se sont séparés à queue de poisson suite à une rencontre initiée par le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Payadowa Boukpessi, en vue de réfléchir et trouver une attente quant à l’organisation des élections présidentielles en février ou au plus tard en mars 2020.

COMMUNIQUE SANCTIONNANT LE CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 13 NOVEMBRE 2019

Mardi, l’Archevêque émérite de Lomé, Mgr Philippe Kpodzro a présenté une plateforme revendicative qui renferme les préoccupations concrètes à mettre en œuvre dans le cadre d’un futur dialogue républicain entre le Pouvoir et les Forces Démocratiques en vue de créer les conditions d’un scrutin présidentiel transparent et crédible organisé dans un climat sociopolitique apaisé.