baniere formation

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 723 / Hier = 927 / Cette semaine = 723 / Ce mois = 9147 / Total = 9167

lundi, 12 novembre 2018 14:24

Politique : L’unique raison du report de la conférence de presse de la C14 de ce lundi Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Depuis le retour de Conakry (Chez Prof. Alpha Condé, facilitateur de la crise politique au Togo), la communication de masse entre la coalition des 14 partis politiques (C14) et le pouvoir vers les populations a changé de fusil d’épaule laissant la place au silence radio.

Après l’annonce de la rencontre avec la presse par le gouvernement et reportée in extrémis la semaine dernière, c’est le tour de la coalition de la C14 de reporter à la dernière minute sa conférence de presse prévue ce lundi matin.

Et pour cause ; « Vu la situation critique de l’actualité politique, nous ne voulons pas vous donner des réponses approximatives », a déclaré Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, Coordinatrice de la Coalition aux journalistes au siège de son parti de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA).

Jusqu’a présent, tous les togolais se demandent ce qui s’est réellement passé à Conakry ? Les facilitateurs ont –ils défendu provisoirement aux deux protagonistes de se livrer aux jeux de la communication ?

Dimanche, dans un communiqué rendu public, le gouvernement a donné quelques lueurs des échanges de Conakry.

« Conformément aux conclusions issues des discussions et échanges que Son Excellence, Professeur Alpha Condé, Président de la République de Guinée, co-facilitateur de la CEDEAO dans la résolution de la situation socio-politique au Togo, a eus du 03 au 06 novembre 2018 à Conakry avec des délégations du Gouvernement togolais et de la coalition des 14 partis de l’opposition, deux préoccupations essentielles ont été portées à la considération du Gouvernement togolais. Les deux préoccupations portent sur : #! la recomposition de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) en application du code électoral togolais et eu égard aux désaccords et contestations au sein des partis politiques de l’opposition parlementaire pour la désignation de ses cinq (05) membres ; #! la possibilité d’une prorogation exceptionnelle du recensement électoral pour une période de trois (03) jours maximum pour répondre aux demandes et doléances de la coalition des 14 partis de l’opposition, sans préjudice de la date du 20 décembre 2018 telle que fixée par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernements pour la tenue des élections législatives », lit-on dans le communiqué.

Lu 466 fois Dernière modification le mercredi, 09 janvier 2019 12:24

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL