Date du jour :

Aujourd'hui = 53 / Hier = 3055 / Cette semaine = 7038 / Ce mois = 11871 / Total = 303342

INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
mercredi, 18 octobre 2017 16:08

Politique: La Secrétaire générale de la Francophonie exhorte les acteurs politiques togolais au dialogue!

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
La situation de crise politique qui a prévalu dans certaines villes du Togo depuis le 16 octobre dernier avec ses coloraires de dégâts matériels et humains laissent perplexe la communauté internationale. "Rien ne justifie les appels, les incitations et le recours à la violence. Rien ne se résout dans le sang versé, mais par le dialogue"’,a écrit ce mercredi Michaëlle Jean, la secrétaire générale de la Francophonie sur son compte Twitter face à la situation qui a encore dégénéré ce matin dans les différents quartiers de la capitale. Les Forces de sécurité et les jeunes se sont affrontés violemment!

Madame Michaëlle Jean, déplore l’escalade de la violence ces dernières semaines au Togo. « Rien ne peut justifier ces affrontements. Nous pensons aux victimes, aux familles endeuillées, au climat général de peur et de colère. Il faut impérativement privilégier le dialogue en toutes circonstances » a-t-elle déclaré, déplorant que le pays soit confronté à de telles tensions et la population mise en danger.
La Secrétaire générale et les équipes de l’OIF, dont le bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest basé à Lomé, suivent avec la plus grande attention la situation politique et sociale sur le terrain. Elle continue à maintenir des contacts réguliers avec les plus hautes autorités togolaises ainsi qu’avec les partenaires régionaux et internationaux.
« Il est primordial d’encourager toutes les actions de nature à contribuer à la résolution de cette crise et au retour à un climat apaisé. Toute la Francophonie s’inquiète et se mobilise face à cette situation qu’il faut à tout prix résoudre. C’est d’ailleurs dans cet État membre que doit se dérouler la 34ème session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF), prévue du 24 au 26 novembre prochain à Lomé», souligne la Secrétaire générale.
Elle entend les doléances exprimées par la coalition de l’opposition togolaise et la société civile. Michaëlle Jean renouvelle l’entière disponibilité de l'OIF, en lien avec ses partenaires, pour contribuer à la résolution de cette crise.
L’OIF compte 58 Etats et gouvernements membres, et 26 pays observateurs. Pour plus de renseignements sur la Francophonie :
Lu 561 fois Dernière modification le mercredi, 09 janvier 2019 12:23

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.