Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 2224 / Hier = 5614 / Cette semaine = 13365 / Ce mois = 152803 / Total = 2379243

mercredi, 13 janvier 2021 20:27

Atakpamé/COVID-19 : L'INAM dote trois établissements scolaires de la commune Ogou 1, de matériels didactiques, de lots de savons-liquides et gel hydroalcooliques.

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie au COVID-19, l'Institut national de l'assurance maladie (Inam), à travers sa coordination de la région des plateaux, a procédé à la remise d'un lot de cartons de savons-liquides et de matériels didactiques à trois établissements scolaires de la commune Ogou 1, le 12 janvier 2021.

 

Composé de 800 cartons de désinfectants, de 2000 cahiers dont 1500 de 100pages et 500 de 200pages et de 1250 cartons de savons-liquides, ce don a été reparti entre l'école primaire de la Poste ( 300 cahiers de 100pages, 100 cahiers de 200pages, 200 désinfectants et 220 bidons de savons-liquides), le CEG Campement ( 600 cahiers de 100pages, 200 cahiers de 200pages, 300 désinfectants et 490 bidons de savons-liquides) et le Lycée d'Agbonou ( 600 cahiers de 100pages, 200 cahiers de 200pages, 300 boîtes de désinfectants, 540 bidons de savons-liquides).

"Afin de lutter contre la propagation du Coronavirus et favoriser les gestes barrières partout et surtout en milieu scolaire, la solidarité et le partage doivent être des valeurs cardinales qui nous permettront de rester proches les uns des autres, malgré les mesures de distanciation sociale que nous observons", a indiqué le Coordonnateur régional Plateaux de l'Inam, M. Massamesso KATASSOLI.

« Par cet acte à l'endroit des établissements scolaires de la région des Plateaux et plus précisément de ceux des communes Ogou1, l’Inam confirme sa volonté de soutenir activement le gouvernement togolais dans sa stratégie de lutte contre la pandémie au COVID-19, à aider les institutions scolaires bénéficiaires à mieux respecter les mesures barrières notamment le lavage régulier des mains », a souligné M. Massamesso KATASSOLI.

Le don de cahiers également permettra de soutenir les élèves issus des familles vulnérables.

Cet appui s’ajoute aux nombreuses autres interventions passées, en cours et à venir et qui visent à offrir plus de moyens et de canaux pour lutter contre ce mal du siècle.

Le Coordonnateur régional Plateaux de l'Inam a rappelé aux uns et aux autres, l'importance du respect des mesures barrières dans la lutte contre la propagation de la maladie à Coronavirus tels que le lavage régulier des mains avec de l'eau propre et du savon, le port obligatoire de cache-nez en public et surtout la distanciation sociale...

"Le Coronavirus est une maladie grave qui menace chacun de nous ; Il faut donc faire preuve de discipline et de civisme pour pouvoir en venir à bout", a-t-il souligné.

Le Chef de l'inspection de l'Enseignement secondaire général, représentant le Directeur régional de l'éducation, Komlan SABLASSOU a reconnu que ce don vient au moment opportun, car le geste fait par Inam est un geste qui sauve des vies.

« Nous savons que l’Inam est un partenaire qui ne nous a jamais lâché. COVID-19 est une réalité. Cette réalité nous a rattrapé mais je ne suis pas sûr qu’elle pourra nous suivre et cela ne peut se faire que par une solidarité nationale, internationale et régionale », a-t-il fait savoir.

Au nom des autorités en charge de l’éducation nationale dans la région des Plateaux et plus précisément dans la commune Ogou 1, il a adressé ses sincères remerciements à l’Inam avant de recommander aux élèves et enseignants des établissements scolaires bénéficiaires de faire bon usage de ces dispositifs offerts.

De son côté, le proviseur du lycée Agbonou, l’un des trois établissements bénéficiaires, M. Delofon DOSSOU, se dit très ému du choix de l’INAM porté sur son établissement et, au nom de ses collègues et élèves a exprimé sa reconnaissance et ses remerciements à l’institution.

Notons que l'Inam s'est donné comme mission rogatoire d'améliorer l’accès aux soins de santé, de pérenniser le système de l’assurance maladie, d'étendre la couverture maladie à toutes les couches sociales de la population togolaise, et de sensibiliser le public sur des attitudes préventives de certaines pathologies.

Jean-Marc EDRON

Lu 102 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.