Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 2244 / Hier = 5614 / Cette semaine = 13385 / Ce mois = 152823 / Total = 2379263

samedi, 09 janvier 2021 16:27

Affaire Carlos Kétohou –HAAC : Fabrice Pétchézi « Nous sommes venus tout simplement pour demander pardon à la HAAC »

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Photo: Savoirnews Photo: Savoirnews

Le président de l’Observatoire togolais des médias (OTM), Fabrice Pétchézi à la tête d’une délégation des organisations professionnelles de la presse togolaise (Conseil national des patrons de presse (CONAPP), de l’Union des radios et télévisions libres (URATEL) et de l’Association togolaise des organes de presse privée en ligne (ATOPPEL)) a été reçu le 08 janvier 2020 au siège de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC).

 

On se rappelle que le 29 décembre 2020, le directeur de publication de l’hebdomadaire l’Indépendant Express, Carlos Kétohou fut convoqué au Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) suite à la publication de l’article intitulé « Scoop de fin d’année : femmes ministres interpellées pour vol de cuillères ».

Après sa détention au SCRIC pour 05 jours, il a été aussi convoqué par la HAAC pour être écouté le 04 janvier. La décision finale était le retrait du récépissé de parution du journal l’Indépendant Express. Une sanction considérée comme dure et sévère selon les organisations de presse du Togo.

« Nous ne venons pas pour justifier ce que notre confrère a fait. Nous sommes solidaires, mais nous ne l’accompagnons pas dans ce qui a été fait. Nous sommes venus tout simplement pour demander pardon à la HAAC pour voir s’il y a possibilité d’assouplir un peu la sanction qui, à notre sens, s’explique eu égard à toutes les explications reçues dans cette affaire. Nous comprenons que la HAAC n’est pas là pour accompagner tout le monde dans les dérives, mais nous estimons aussi que même le plus grand criminel au monde peut demander pardon », a indiqué Fabrice Pétchézi.

L’autorité de régulation des médias avait saisi le Président du Tribunal de Première Instance de Lomé aux fins de retrait du récépissé qu’elle avait délivré à l’hebdomadaire le 14 mars 2007.

Le journaliste Carlos Ketohou est appelé à comparaitre le 11 janvier prochain devant le Président du Tribunal de première instance de Lomé.

Rappelons que le 06 janvier dernier, une plaidoirie du Patronat de la Presse Togolaise (PPT) a été adressé à la HAAC pour la suspension de la procédure de retrait du récépissé : «Nous ne condamnons pas la décision de la HAAC, mais nous la trouvons trop excessive. Nous ne donnons pas non plus carte blanche à cette décision. Nous pensons qu’il y a des étapes dans la mise en demeure d’un organe. Nous ne comprenons pas pourquoi on est allé à l’extrême qui est le retrait de récépissé du journal», avait laissé entendre Isidore Akollor, le président du PPT.

Lu 287 fois Dernière modification le samedi, 09 janvier 2021 16:36

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.