INFO BRUTE, APPELEZ le 98 99 15 17   // Info >>

Actualité :
Date du jour :

Nombre de visiteurs : Aujourd'hui = 1031 / Hier = 1186 / Cette semaine = 4007 / Ce mois = 27379 / Total = 114264

lundi, 25 juin 2018 18:21

Agriculture : La Foire sur le MIFA du 24 au 30 juin prochain au CETEF

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Ce Lundi a été lancé le mécanisme incitatif de financement agricole basé sur le partage de risques (MIFA) par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé selon les informations de la Présidence. Mais déjà dimanche et ce jusqu’au 30 Juin prochain, c’est la Foire à laquelle prennent part une centaine d’acteurs de la chaine de valeur agricole et des institutions financières qui battra son plein au Centre togolais des expositions et foires de Lomé (CETEF-Lomé).

Inaugurée par le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, le Colonel Ouro-Koura Agadazi, cette Foire a pour objectif de renforcer la collaboration entre les différents acteurs de la chaine agricole. Transformateurs, agriculteurs, assureurs et banquiers sont disposés à donner au public toutes les informations notamment les nouvelles conditions instaurées par le MIFA pour l’accès des agriculteurs au financement et le partenariat entre tous les acteurs.

Pour le Noël Koutéra Bataka, Coordonnateur chargé des chaînes de valeurs  du MIFA, en 2017, seulement 0,2% de la finance portefeuille de Banque est allouée au secteur agricole mais le gouvernement ambitionne 5% d’ici trois ans et il veut l’atteindre à coup sûr d’où la mise en place de ce projet qui selon lui, reste en même temps un défi.

« Le chef de l’Etat a traduit la volonté politique du secteur dans une vision basée sur la transformation, et les agropoles en sont pour quelque chose. Ce qui manque au secteur, c’est le financement qui sera relevé par le MIFA, pour rendre le secteur fréquentable pour les banques nationales et internationales. Aujourd’hui le MIFA permet aux producteurs de lever le foncier auprès des propriétaires à travers un contrat, qui fera objet d’un document de travail, et rassurera les banques », a déclaré le ministre.

L’autre problème, a-t-il relevé est le réchauffement climatique avec la pluie qui embête les acteurs. « Mais aujourd’hui le MIFA permettra aux ménagistes de travailler le sol avec la maitrise de l’eau, en mettant à la disposition des paysans, tous les outils nécessaires pour accroitre la productivité », a-t-il précisé et d’inviter les populations à faire massivement le déplacement pour visiter la Foire.

Le MIFA, connu précédemment sous le nom de Togo Incentive-Based risk sharing system for agricultural leading (TIRSAL), se donne pour mission entre autres d’élaborer des politiques adaptées au secteur agricole, l’application des outils de gestion de risques visant à attirer les compétences et acteurs clés par le biais d’incitatifs puis la consolidation des maillons de différentes chaînes de valeurs agricoles.

Lu 477 fois Dernière modification le mercredi, 09 janvier 2019 12:25

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

© 2018 Tout droit réservé; Conçu par XLENCIA SARL