Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 4012 / Hier = 5850 / Cette semaine = 39698 / Ce mois = 169171 / Total = 2045255

mercredi, 18 novembre 2020 20:54

La BOAD et l’AFD s’activent en faveur de la finance climatique pour une relance post-covid-19

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Dans un communiqué rendu public, l’AFD et la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) ont décidé de renforcer leur partenariat opérationnel, par la signature d’un nouvel accord-cadre.

 

Nouvelle étape dans leur riche et longue relation de plus de quarante ans, il vient renouveler l’engagement des deux institutions à œuvrer ensemble au bénéfice des États et des populations de la région ouest-africaine.

Ce nouveau partenariat aura comme priorité le développement de la finance climat en zone UEMOA, afin de rendre effectif l’alignement avec l’Accord de Paris des membres de la BOAD. Le nouvel accord entre l’AFD et la BOAD recouvre également les plans de relance post-Covid19, l’énergie, le développement urbain, l’ingénierie financière, l’agriculture et la sécurité alimentaire, et la mobilisation du secteur privé au service d’un développement durable.

Le renforcement de capacités sera également l’un des grands axes de l’accord. Qu’il s’agisse de formations de personnels, grâce au Campus du développement de l’AFD, de mesure de l’impact des projets ou d’appuis à maîtrise d’ouvrage.

La BOAD et l’AFD pourront avec ce nouvel accord réaliser entre elles des échanges d'expertise et d'experts, des missions, d'études, séminaires, ateliers et forums, mais également en prenant appui sur le club IDFC dont elles sont toutes deux membres et l’initiative Climate Action in Financial Institutions. Elles pourront également réaliser des financements conjoints de projets. 

« Je me réjouis de l‘approfondissement de notre partenariat, désormais élevé à un niveau stratégique, qui s’inscrit dans un engagement commun en faveur de notre région à croissance rapide et dans  la reconnaissance de la BOAD comme l’Institution  cœur de cible pour apporter des réponses appropriées aux questions relatives aux crises sanitaire, économique et climatique ainsi qu’à celles liées au financement du développement régional dans sa globalité », a dit Serge Ekue, président de la BOAD. 

« Ce nouvel accord marque une nouvelle étape du partenariat histori que entre la BOAD et l’AFD qui, depuis plus de quarante ans, lie financièrement, techniquement et stratégiquement les deux institutions. En retenant comme priorité thématique la finance climat et l’alignement avec l’Accord de Paris, il s’inscrit résolument dans l’esprit de l’Agenda 2030 des Objectifs de développement durable et vers un questionnement systématique des impacts économiques, sociaux et environnementaux de nos financements », a ajouté François Jacquier-Pelissier, directeur  de l’AFD au Togo.

Les deux institutions qui coopèrent depuis maintenant 40 ans, avaient signé un premier accord de partenariat en 2014. 

En marge de cette nouvelle signature, la BOAD confirme son enthousiasme à participer, aux côtés des 449 autres banques de développement du monde, au sommet Finance  en commun. Elle félicite l’AFD pour cette initiative majeure et la remercie de l’y avoir associée. 

Lu 63 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.