Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 2868 / Hier = 5704 / Cette semaine = 26976 / Ce mois = 125819 / Total = 1827074

mercredi, 14 octobre 2020 14:34

Changement climatique : Les catastrophes naturelles feront environ 150 millions de victimes par an, d’ici 2030

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Selon un rapport de l’ONU sur la situation des services climatologiques en 2020, publié le 13 octobre 2020, l’adaptation au changement climatique nécessite aujourd’hui aux populations du monde, des investissements annuels de 180 milliards $ si l’on veut sauver des vies.

 

Les estimations indiquent que les catastrophes naturelles feront environ 150 millions de victimes par an, d’ici 2030, soit une augmentation d’environ 50% par rapport à la situation en 2018, où environ 108 millions de personnes, victimes de tempêtes, inondations, sécheresses ou incendies, ont été forcées de recourir à l’aide humanitaire internationale

Les coûts de ces catastrophes devraient par ailleurs atteindre 20 milliards $ par an, d’ici 2030.

Depuis 1970, les aléas météorologiques, climatologiques et hydrologiques ont fait perdre aux petits Etats insulaires en développement (PEID) 153 milliards $ et ont aussi fait 1,4 million de victimes (70 % du total des décès) dans les pays les moins avancés (PMA).

Le rapport exhorte sur la nécessité d’orienter plus d’investissements vers les PEID) et PMA africains afin de combler les lacunes en matière de systèmes d’alerte précoce.

Bien que le financement annuel de l’action climatique ait atteint pour la première fois les 500 milliards $ en 2018, le financement de l’adaptation n’en constitue qu’une très petite partie (5 %).

En Afrique, seulement 44 personnes sur 100 ont accès aux alertes précoces, dans les pays où pourtant des données sont disponibles

Lu 101 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.