Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 2001 / Hier = 5726 / Cette semaine = 13271 / Ce mois = 153082 / Total = 1854337

mardi, 06 octobre 2020 21:29

Protection sociale: De 2017 à 2020, School Assur prend soin de 1 823 560 écoliers dans les établissements primaires et secondaires publics du Togo

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L'Afrique est le continent où la plus grande proportion de la population n'a pas accès à des soins de santé adéquats et où le taux de mortalité infantile est le plus élevé.

 

Ce ne sont que quelques-uns des risques sociaux et des adversités qui se posent dans la vie de tous les jours mais l'Afrique est aussi le continent où la couverture de la sécurité sociale est à son plus bas.

La protection sociale est utilisée depuis longtemps dans les pays industrialisés afin d’assurer que les avantages de la croissance économique profitent aussi aux éléments les plus pauvres et les plus marginalisés de la population, permettant ainsi de respecter le droit internationalement reconnu à un niveau de vie décent.

Investir dans la protection sociale permet non seulement de favoriser les progrès pour le développement mais aussi de réduire les vulnérabilités des populations les plus pauvres face à des problèmes mondiaux.

Les programmes de protection sociale peuvent améliorer la situation des enfants en termes de nutrition, de santé et d’éducation, réduire les risques de maltraitance et d’exploitation auxquels ils sont exposés et apporter des avantages à long terme au développement du pays concerné. La protection sociale est de plus en plus considérée comme un investissement clé en termes de capital humain.

Justement, au Togo, rien ne semble pouvoir arrêter le programme de protection sociale en milieu scolaire, School Assur dans ses œuvres. Celui-ci a été lancé en 2017 par les autorités togolaises. Depuis lors, il prend soin des écoliers dans les établissements primaires et secondaires du système public sur l’étendue du territoire. Partant de son opérationnalisation jusqu’à ce jour, les réalisations et les chiffres prouvent à outrance que l’initiative, parmi tant d’autres, a transformé radicalement et dans le bon sens, le système éducatif au Togo.

Du début du programme à la date du 27 septembre 2020, le cumul de prises en charge s’élève à 1 823 560. De façon précise, le programme a permis d’effectuer sur la durée, 716 611 consultations et 202 475 analyses médicales. Grâce à School Assur, 853 095 sollicitations de pharmacies ont été enregistrées sans oublier les 9 441 hospitalisations et les 41 938 opérations de chirurgie.

Cet accroissement des chiffres survient après les performances faites dans la période du 21 au 27 septembre 2020 et qui font état d’un dynamisme, même en ces temps difficiles marqués par la covid-19. Les coordonnateurs ont réalisé dans la semaine mentionnée plus haut, 11 161 prises en charge sur tout le territoire grâce à 4 616 consultations ; 1 169 analyses médicales. Au même moment, 5 161 besoins de pharmacies ont été assouvis. De surcroît, 122 hospitalisations et 93 opérations de chirurgie ont été faites et ont contribué à gonfler le nombre total de prises en charge.

School Assur va vite

L’objectif du programme est de garantir des prises en charge sanitaires gratuites à tous les apprenants des écoles publiques du Togo, ceci pendant l’année scolaire, au cours des congés et des vacances. C’est une initiative du président de la République, incluant les risques de maladie et de responsabilité civile à ses bénéficiaires. A la date du 03 septembre 2020, School Assur était à 1 796 161 prises en charge, soit 705 605 consultations ; 199 571 analyses ; 839 950 sollicitations de pharmacies ; 9 266 hospitalisations et 41 769 chirurgies.

Selon les prévisions, le programme devrait permettre de couvrir 40% de la population d’ici quelques années. School Assur était arrivé à terme le 31 août 2020. Mais au regard de ses interventions précieuses, il a été prorogé, au grand bonheur des apprenants, des parents et du système éducatif national. Au total, plus de 6 000 établissements scolaires publics sont touchés. Avec le programme de cantines scolaires, ils augmentent l’envie des élèves d’aller à l’école et multiplient les opportunités de développement pour le pays.

Aujourd’hui, on peut être convaincu, qu’une protection sociale plus adaptée aux enfants leur profitera mais aussi à leurs familles, à leurs communautés et au développement de la nation dans son ensemble.

Les stratégies d’une protection sociale adaptée aux enfants peuvent permettre de lutter contre la pauvreté chronique, l’exclusion sociale et d’atténuer les chocs externes qui sont susceptibles d’endommager irréversiblement tout au long de leur vie les capacités et les chances des enfants.

Étant donné leur âge et leur statut social, les enfants ont pratiquement et légalement une moindre capacité de revendiquer leurs droits en l’absence du soutien solide que peuvent leur apporter des stratégies de protection sociale.

Une protection sociale adaptée aux enfants peut permettre de lutter contre les risques d’exclusion encore plus graves encourus par les enfants qui font partie de communautés marginalisées.

Lu 76 fois Dernière modification le mardi, 06 octobre 2020 21:38

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.