Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 4980 / Hier = 6273 / Cette semaine = 11253 / Ce mois = 110096 / Total = 1811351

mardi, 22 septembre 2020 21:09

Assemblée nationale: Le débat d'orientation budgétaire 2021- 2023 s’ouvre

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Ce 22 septembre 2020, la commission des finances et du développement économique de l'Assemblée nationale a procédé aux discussions sur le débat d'orientation budgétaire 2021-2023, qui préfigure l'essentiel des priorités qui seront affichées dans le projet de budget gestion 2021.

 

Conformément aux dispositions de la loi organique relative aux lois des finances, les travaux sont dirigés par l'honorable Mawoussi Djossou Semodji, Président de ladite commission.

« Ce débat est une innovation de la loi organique adoptée en 2014 qui prévoit qu'avant que le gouvernement n’introduise la loi des finances pour une année donnée, il prépare un document de programmation budgétaire économique pluriannuel sur une période de 3 ans soumis au débat d’orientation budgétaire à l’assemblée nationale, qui débat en présence des membres du gouvernement pour donner des recommandations sur le profil des dépenses et recettes sur la période concernée. Le débat d’orientation budgétaire a lieu avant la préparation du budget de l’année suivante. Les principales actions du gouvernement sont toujours basées sur le PND actuellement en révision et désormais les actions seront à la base du PND révisé », a expliqué Mawoussi Djossou Semodji.

L’orientation budgétaire 2021-2023 s’ouvre dans un contexte de crise pandémique de coronavirus qui réduit l’élan de l'économie nationale et la croissance économique.

D’après les données macroéconomiques, les États connaîtraient une croissance négative plus ou moins prononcée en fonction des réalités sanitaires, bien qu’au sein de la zone de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) le taux de croissance du PIB soit projeté en 2020 à 2,4%.

La commission débattra sur les sujets tels que, la mobilisation des ressources, la perspective constructive et participative des engagements pluriannuels envisagés ainsi que la structure et la gestion de la dette, le positionnement des dépenses publiques afin d’envisager les ajustements nécessaires pour maintenir le cap des grandes priorités de développement, la meilleure adaptation des axes prioritaires du Plan National de Développement (PND) 2018-2022.

« Il nous faudra composer avec les éléments de projection cités plus haut en lien avec la conjoncture internationale et l’indispensable réajustement des scénarii qui s’imposent », a déclaré Mme Yawa Djigbodi Tségan, Présidente de l'Assemblée Nationale à l'ouverture des travaux.

Cette session permettra à l’Assemblée nationale de disposer du temps de réflexion nécessaire pour délibérer sur le projet de budget qui sera déposé par le Gouvernement.

Lu 147 fois Dernière modification le mardi, 22 septembre 2020 21:15

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.