Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 3042 / Hier = 7010 / Cette semaine = 40930 / Ce mois = 160514 / Total = 1495821

lundi, 14 septembre 2020 19:56

Atakpamé: “La Corruption, un mal nécessaire?” au cœur du Talk-show à l'étape d'Atakpamé du “Togo Peace Tour”

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Amener les citoyens et surtout la jeunesse à appréhender la culture des débats citoyens comme étant un outil de prévention et de lutte contre les crises sociopolitiques et culturelles, à s'engager à faire du dialogue,un moyen de préservation de la cohésion sociale même dans un contexte de crise sociopolitique,tels sont les objectifs de l'étape de la ville au sept collines, Atakpamé,de la "Togo Peace Tour" autour de la thématique"la corruption,un mal nécessaire ?", le 12 septembre 2020.

 

Initiative du Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l'Homme (CDFDH),avec l’appui technique et financier du PNUD à travers le projet PBF,qui consiste en une série de Talk-shows dans plusieurs villes du Togo, où l'opportunité serait offerte aux participants ( les élus locaux-les acteurs de la société civile-la jeunesse...) de pouvoir échanger entre eux et avec des experts sur des thématiques bien définies,sur des sujets qui nourrissent les stéréotypes, les crispations et les conflits au sein de nos communautés..

Pour Godwin ETSE, Directeur Exécutif du CDFDH, une paix imposée est source de troubles sociopolitiques d'où pour qu’elle soit durable,cette paix doit être une paix recherchée,voulue et acceptée par toutes les couches composantes d'une nation.

« En regardant le passé récent de la terre de nos aïeux avec tous ses vécus sur le plan sociopolitique, nous nous sommes dit qu’il urge d'aller vers les citoyens pour échanger avec eux, afin de mieux cerner les divers défis qui sont des sujets qu'ils trouvent "Tabous" qui causent à leur niveau des crispations et frustrations et sur lesquels, ils n'arrivent pas à s'exprimer. L'objectif est de donner aux participants, l’opportunité de dégager ce qu'ils ont sur leur cœur afin d'enlever des équivoques sur des problèmes de société qui leur tiennent à cœur et aux sujets desquels, ils ne disposaient pas d'assez d'éléments suffisants pour être plus éclairés pour prévenir les conflits ou les dérapages auxquelles nous avons l'habitude d'assister dans nos communautés », a-t-il expliqué.

« Le Togo, notre pays s’est engagé dans un ambitieux plan de développement à l’horizon 2022. En vue de rebâtir les fondements de la cohésion sociale dans le but de consolider et de rendre pérennes les structures de la promotion du respect des différences et des valeurs démocratiques ainsi que le renforcement du sentiment d’appartenance à la Nation et de solidarité au sein des populations, il est important de créer des cadres de débat et d’échange entre les divers acteurs de la société, surtout au niveau de la jeunesse, afin de rendre davantage inclusives les réponses apportées aux populations, de prendre en compte leurs impressions et préoccupations receuillies sur des sujets mettant à mal, la cohésion sociale et la préservation de la paix », a indiqué le 2è adjoint au Maire Ogou ,Yao TOYO au lancement des travaux à Atakpamé.

Lu 158 fois Dernière modification le lundi, 14 septembre 2020 20:02

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.