Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 3630 / Hier = 7010 / Cette semaine = 41518 / Ce mois = 161102 / Total = 1496409

lundi, 14 septembre 2020 19:33

Amou 3/COVID-19 : L'Association Racine Féminine renforcent les capacités des tantines à la fabrication des savons liquide et la confection des masques

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le 10 septembre 2020, l’Association Racine Féminine, au cours d'une tournée dans les régions de la Kara, Plateaux-Est, a formé une quarantaine de tantines à la fabrication du savon liquide et à la confection des masques de protection artisanaux selon les normes de l'OMS,et doté quelques structures sanitaires dedites localités en DLM.

 

A la mairie de Kabou (12 tantines), à Niamtougou au centre préfectoral des métiers (16 tantines), à Kara à la salle de réunion de la chambre régionale des métiers (12 tantines), toutes dans la région de la Kara, et à Afidenyigban dans la commune Amou 3 dans la région des plateaux ( 04 tantines).

Ce projet a pour objectif de doter les structures sanitaires et habitants des localités ciblées,de 20.000 masques confectionnés avec l'appui technique et financier de la GIZ dont 16.000 par les tantines de Lomé et les 4.000 restants par les tantines de l'intérieur du pays,35 DLM aux structures sanitaires de la région de la Kara, 04 DLM pour Atakpamé et 06 pour Lomé,et 80 bidons de 25 litres de savon liquide distribués dans les régions de la Kara-Plateaux et Maritime.

Pour Nadège Kodedjo AGBODJIVE, Présidente de l'A.R.F,cette initiative exécutée par son institution, grâce à l'appui technique et financier du projet ProSante de la coopération allemande, mise en œuvre par la GIZ Togo,vise non seulement à doter les habitants des régions de Kara-Plateaux et Maritime,des dispositifs de lave-mains,des savons liquides,des bavettes.

Il s’agit en outre de les accompagner au strict respect des mesures et gestes barrières pour leur bien-être, mais également à renforcer les capacités des tantines sur la fabrication des différents produits qui feront objets de leur formation pour qu'elles les transcrivent en une AGR.

« C'est un moyen de les amener à s'autonomiser, une condition essentielle au développement durable, car les femmes jouent un rôle central et prépondérant en matière de santé, de développement et d'éducation. A ce titre, leur autonomisation est un indispensable facteur de paix et de progrès social, économique et environnement », a-t-elle expliqué.

Les bénéficiaires de la région des plateaux, ont à travers, Yassa AKPARO, Chef du village d'Afidenyibe, exprimé leur gratitude et reconnaissance à l'A.R.F,pour ce geste qui vient à point nommé leur permettre de pouvoir disposer de revenus financiers désormais et de participer à la vie associative de leur communauté dans la lutte contre la propagation de COVID-19.

Lu 104 fois Dernière modification le lundi, 14 septembre 2020 19:40

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.