Composition2 result

Date du jour :

Aujourd'hui = 3236 / Hier = 7010 / Cette semaine = 41124 / Ce mois = 160708 / Total = 1496015

lundi, 07 septembre 2020 22:49

Nana Akufo-Addo est le nouveau président de la CEDEAO avec des dossiers épineux

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le président Ghanéen Nana Akufo-Addo a été désigné le lundi 07 septembre 2020, président de la Conférence des chefs d’État et de Gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Il succède ainsi au Président nigérien Mahamadou Issouffou à l’occasion de la 57ème session ordinaire de l’organisation régionale qui s’est tenue à Niamey, la capitale du Niger.

Le président Akufo-Ado, hérite de plusieurs dossiers sensibles aux enjeux stratégiques notamment la situation au Mali, les tensions politiques et électorales en Côte d’ivoire et en Guinée, ainsi que la lutte contre le terrorisme et des perspectives économiques plombées par la pandémie de la Covid-19 qui a donné un coup d’arrêt au processus d’intégration régionale.

Rappelons qu’au cours de la réunion, les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO ont exigé la nomination au Mali d'un président de transition civil au plus tard le 15 septembre 2020, soit d’ici une semaine. Tout en prenant acte des consultations inter-maliennes lancées par le CNSP, les dirigeants de l’organisation régionale ont décidé de maintenir les sanctions prises antérieurement contre  le pays.

Lors de l’ouverture officielle du sommet, le président en exercice de la CEDEAO, Mahamadou Issoufou, a indiqué que « le Mali a plus que jamais besoin de stabilité pour que les aspirations fortes du peuple Malien à la sécurité, au développement soient pleinement satisfaites. Il est du devoir de notre communauté d’assister les Maliens en vue d’un rétablissement rapide de toutes les institutions démocratiques. La junte militaire doit nous aider à aider la Mali. Nous fondons l’espoir qu’elle répondra favorablement aux mesures prises par notre communauté. D’autres partenaires stratégiques du peuple malien fondent le même espoir. Ne les décevons pas. », a-t-il affirmé.

L'ex-président malien Ibrahim Boubakar Keïta, a été renversé du pouvoir le 18 Août 2020 par l’armée malienne.

 

Lu 900 fois Dernière modification le lundi, 07 septembre 2020 23:12

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Please publish modules in offcanvas position.